Eaux algériennes : Attention danger !

Pour l’assureur britannique Loyd’s Market Association (LMA), qui prend en charge les risques d’un grand nombre de navires commerciaux, les eaux territoriales algériennes présentent  les mêmes risques que ceux d’Irak, du Liban ou d’Israël, ajoute la même source, qui indique que cette classification a pour conséquence de gonfler les primes d’assurance pour tout navire transitant par les eaux territoriales algériennes. Le journal algérien, qui cite un rapport établi par le groupe d’assurance britannique consacré aux menaces visant les navires marchands, affirme que l’Algérie fait partie d’un groupe de pays dont l’Irak, le Liban, Israël et le Nigéria, ont été ajoutés, en juin dernier, à une liste groupant vingt zones maritimes.
Le rapport, rendu public vendredi, préconise la majoration des tarifs d’assurance pour ses souscripteurs, si leurs navires traversent les routes maritimes considérées comme zones de guerre ou de piraterie, écrit le journal, qui affirme que la compagnie algérienne de navigation maritime CNAN est tenue, comme les autres compagnies maritimes, d’indiquer à l’assureur britannique, à l’avance, les routes empruntées par ses navires, notamment les zones à risques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *