Échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger : Hausse de 22,9% au premier trimestre 2011

Au terme du premier trimestre 2011, les échanges commerciaux du Maroc avec  l’étranger ont porté sur 123,21 milliards de dirhams  contre 100,22 milliards de dirhams à fin mars 2010, enregistrant ainsi une hausse de 22,9%. C’est ce qui ressort du rapport préliminaire des échanges extérieurs élaborés par l’Office des changes au titre du premier trimestre 2011. Selon l’Office des changes, cette hausse est imputable à concurrence de 71,6% aux importations et pour 28,4% aux exportations.
Ces dernières se sont établies à fin mars 2011 à près de 39,43 milliards de dirhams contre 32,91 milliards de dirhams enregistré durant la même période de l’année dernière, soit une hausse de 19,8%. Dans ce sens, les exportations de phosphates et dérivés ont affiché une hausse de 47,7% avec un volume de 9 milliards de dirhams alors que les exportations hors phosphates et dérivés se sont accrues de 12,9% avec un encours de 29,74 milliards de dirhams à fin mars 2011. Pour leurs parts, les importations se sont inscrites en hausse durant les trois premiers mois de l’année 2011. En effet, elles ont connu une progression de 24,5% avec un volume global de 83,78 milliards de dirhams, soit un additionnel de 16,47 milliards de dirhams par rapport à la même période 2009. Ainsi, les achats de pétrole brut se sont appréciés de 18,9% avec un encours de 6,4 milliards de dirhams au moment où les importations hors pétrole ont grimpé de 25% avec un encours de 77,29 milliards de dirhams. Par ailleurs, la balance commerciale s’est creusée de 44,35 milliards de dirhams contre 34,40 milliards de dirhams à fin mars 2010, soit une aggravation de 28,9%. Le taux de couverture est passé de 48,9% à fin mars 2010 à 47,1% durant le premier trimestre 2011. Quant aux flux financiers, les indicateurs préliminaires de l’Office des Changes montrent que les recettes MRE se sont fixées à près de 12 milliards de dirhams contre 11,96 milliards de dirhams à fin mars 2010 soit une timide évolution estimée à 0,9%. Les recettes voyages, quant à elles, se sont arrêtées autour des 11,14 milliards de dirhams, soit une évolution de 7,2%. En revanche, les dépenses ont fléchi de 2,7% avec un volume de 1,98 milliard de dirhams à fin mars 2011. S’agissant des recettes des investissements et prêts privés étrangers, ils ont reculé de 5,6% avec un volume de 5 milliards de dirhams contre 5,30 milliards de dirhams durant la même période de l’année dernière.  Dans la même optique, les dépenses de ces investissements s’inscrivent dans cette tendance baissière avec un taux de 2 milliards soit un retrait de 88% par rapport au premier trimestre 2010, souligne l’Office des changes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *