Echanges extérieurs : Le solde commercial s est creusé de 4,9% à fin septembre 2012

Echanges extérieurs : Le solde commercial  s est creusé de 4,9% à  fin septembre 2012

Les exportations s’inscrivent en hausse de 3,8% à fin septembre 2012 par rapport à la même période en 2011. C’est ce qui ressort des chiffres préliminaires des indicateurs mensuels des échanges extérieurs publiés par l’Office des changes au titre du mois de septembre 2012. En effet, les exportations de marchandises exprimées FOB se sont établies à 133,94 milliards de dirhams contre 129,03 milliards à fin septembre 2011. Cette évolution conséquente est à attribuer aux ventes de produits énergétiques en hausse de 3,58 milliards de dirhams, de produits miniers qui réalisent un bond de 73,9%, soit 283 millions de dirhams, en matière de sulfate baryum, et des produits de la mer dont les exportations des conserves de poissons ressortent en hausse de 34% équivalant à 986,7 millions de dirhams. Cependant, les exportations des composants électroniques se sont rétractées, pour leur part, de 15,1% générant une rente en recul de 585,6 millions de dirhams à fin septembre 2012. Dans le même sillage baissier, on retrouve les agrumes, dont les exportations ont reculé de 21,9% au même titre que les légumes frais et les fraises et framboises qui ont reculé respectivement de 31,8% et 33,5%. Ainsi, au titre des trois premiers trimestres de l’année 2012, le total des échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger a atteint 412,09 milliards de dirhams contre 395,59 milliards, enregistrant ainsi un accroissement de 4,2%. Ce faible accroissement est imputable surtout aux exportations.
Dans ce sens, les importations de marchandises, évaluées CAF, ont porté sur 278,14 milliards de dirhams contre 266,55 milliards une année auparavant, soit en hausse de 4,3%. Cette performance est due aux achats des produits énergétiques qui ont enregistré un bond de 7%, soit une facture plus chère de 4,79 milliards de dirhams.
Aussi, les importations des biens d’équipement ont progressé de 9,3%, soit une hausse de 4,64 milliards de dirhams à fin septembre 2012 comparé à la même période en 2011. Dans le même trend haussier, on retrouve les produits finis de consommation dont les importations ont bondi de 6,7% pour afficher une facture plus chère de 3,07 milliards de dirhams. À ce titre, au terme des trois premiers trimestres de l’année 2012, le solde commercial s’est creusé de 4,9% de plus qu’il y a un an.
Par ailleurs, les flux financiers relatifs aux voyages, aux MRE et aux investissements et prêts privés étrangers ont été maigres en cette période. Ainsi, les recettes voyages ont reculé de 3,6% contre des dépenses en hausse de 6%. Les recettes MRE se rétractent de 3,3% et les recettes investissements et prêts privés étrangers reculent de 4,2% contre des dépenses en hausse de 5,3%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *