Echanges sur le marché central: Plus de 30 milliards de dirhams de transactions en 2014

Echanges sur le marché central: Plus de 30 milliards de dirhams de transactions en 2014

Un accroissement tiré principalement par le comportement positif des investisseurs au dernier trimestre de l’année. Selon les dernières statistiques formulées par le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), les investisseurs en bourse ont réalisé des échanges au quatrième trimestre 2014 de près de 15 milliards de dirhams. Ce chiffre s’inscrit en hausse de 153% par rapport au niveau enregistré un trimestre auparavant.

Par volume d’achats, le CDVM indique que toutes les catégories d’investisseurs à l’exception des personnes morales étrangères (PME) suivent une tendance haussière par rapport à l’année dernière. Les PME ont enregistré des achats en repli de 31% passant ainsi d’un volume de 6,25 milliards de dirhams à 4,31 milliards de dirhams à fin 2014. En revanche, les personnes physiques étrangères se sont distinguées au cours de 2014, soit un cumul d’achat en hausse de 43%.  Les OPCVM viennent en deuxième position de progression.

Avec des transactions d’environ 7,8 milliards de dirhams, les OPCVM se sont inscrites en hausse de 27% en 2014. Suivront donc les personnes physiques marocaines, soit des achats en progression de 19% ainsi que les personnes morales marocaines et opérations via le réseau bancaire  (RSE) qui ont affiché pour chacune d’entre elles des achats en amélioration de 16%.
En zoomant sur l’activité des investisseurs en bourse durant le quatrième trimestre de l’année, le CDVM indique que la part des opérations réalisées par les personnes morales marocaines s’inscrit en hausse de 30 points.

Elle s’est donc établie à 70% contre 40% observée au cours du troisième trimestre de l’année. La part des achats réalisés par les OPCVM s’inscrit, quant à elle, en baisse représentant ainsi au quatrième trimestre  une part de 18% des opérations d’achats contre 28% observée un trimestre auparavant. La régression évaluée par le CDVM s’élève ainsi à 10 points. La baisse a également concerné la part des personnes morales étrangères qui est passée de 23% à 7% d’un trimestre à l’autre. En revanche le ratio des achats réalisés par les institutionnels au titre du quatrième trimestre de l’année s’est inscrit en hausse de 4 points, soit 95% du volume global.
En ce qui concerne les opérations de vente, les investisseurs en bourse ont maintenu le même ordre d’évolution.

A l’exception des OPCVM qui ont rejoint les personnes morales étrangères dans leur déclin. Les deux investisseurs ont affiché durant 2014 des cumuls de vente en baisse respectivement de 8% et 41%. La plus forte ventilation a été observée du côté des opérations via le réseau bancaire (RES). Ces dernières ont totalisé des ventes de l’ordre de 1,8 milliard de dirhams, en hausse de 39%, dépassant de peu les ventes des personnes morales marocaines.

Ce profil a atteint un cumul de ventes de 16,37 milliards de dirhams, progressant de 38% par rapport à 2013.

Les ventes des personnes physiques étrangères s’élèvent à 54,22 millions de dirhams, en amélioration de 23%. Le CDVM a, par ailleurs, noté dans sa publication relative au profil des investisseurs en bourse que les volumes de ventes réalisées par les personnes morales étrangères est en quasi-stagnation par rapport à son niveau au troisième trimestre 2014.
En contrepartie, sa part dans le volume global a fléchi, passant de 23% à 9% au quatrième trimestre 2014.

Les opérations de vente réalisées par les personnes morales marocaines représentent 68% du volume global, grimpant  de 28 points par rapport au trimestre passé. Les ventes des OPCVM représentent 13% du volume global, en retrait de 15 points par rapport au troisième trimestre 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *