Effervescence à l’orée du désert

Ville des défis, Ouarzazate a longtemps patienté avant de se voir confier l’organisation des Assises du tourisme. Une demande (timide peut-être) en avait été faite à la clôture de l’édition d’Agadir. Mais face à la candidature casablancaise, la ville des roses n’avait pratiquement aucune chance.
Aujourd’hui pour les responsables locaux, il s’agit de réussir non seulement l’organisation de l’événement, mais à travers la présence de nombreux TO et agences de voyages étrangers de tisser des liens.
Depuis quelques années en effet, la présence de Ouarzazate sur l’échiquier touristique international est quasi-symbolique.
Pour y arriver, les professionnels, avec le concours de la province et de la société civile, se sont fédérés en une seule voix pour honorer la confiance que Sa Majesté le Roi Mohamed VI, a placée en eux, en choisissant ce studio international, à la porte du désert,pour accueillir ses hôtes des quatre coins du monde.
Les experts, professionnels et décideurs dans le domaine de l’industrie des loisirs auront, sans nul doute, l’occasion de découvrir un Maroc authentique, à travers cette belle région qui renferme un gisement d’atouts et de potentialitéstouristiques et culturelles inégalés .
Depuis que le choix royal est porté sur cette ville pour abriter ces rencontres internationales, le monde des professionnels ouarzazis a ouvert de nombreux chantiers. «C’est une occasion en or pour le repositionnement de cette destination. Nous voulons montrer à nos hôtes toutes les facettes de notre tourisme (randonnée, en bivouac, d’aventure, de désert, excursions…etc)», lance enthousiaste un cadre à l’hôtel Berbère Palace.
Dans ce cadre, plusieurs réunions de travail ont eu lieu au siége de la province, à la Municipalité, à la délégation du tourisme et à la chambre du commerce, de l’industrie et desservices, sous la présidence respective de M le gouverneur, des Présidents des communes urbaines et rurales, du président du Conseil provincial du Tourisme, pour la mise en place d’une logistique de pointe et de moyens de communication et d’une documentation.
Les sous-commissions sont déjà en avance dans les travaux préparatifs et une réunion est programmée pour ce 18 novembre à 16 heures, pour faire le point de ce qui a été fait et de ce qui reste à faire.
La mise en évidence de notre patrimoine, de notre culture et notre artisanat, sera aussi le souci premier de cette rencontre, car des stands d’exposition artistique, artisanale et autre sont prévus, de même l’animation de la ville par les troupes folkloriques locales de grande renommée internationale. Des excursions seront aussi au menu pour faire découvrir à nos hôtes les potentialités de l’arrière-pays. Car Ouarzazate est la région phare du tourisme, d’aventure et de dépaysement, elle attire un grand nombre de touristes, amoureux de cette gamme et qui sont à la découverte de la culture orale et la tradition authentique et naturelle.
Ses hommes et ses femmes, fiers de leur région, sont d’une hospitalité et d’un sens d’accueil exceptionnel, ce qui a fait d’elle la province de choix pour les producteurs internationaux de l’industrie cinématographique.
Sa luminosité, ses vastes étendus, son contraste naturel, la nature de ses populations ne font que l’embellir de jour en jour aux yeux de ses amoureux.
Enfin, Ouarzazate, avec toute sa population, ses autorités, ses élus et ses professionnels seront au rendez-vous les 14 et 15 janvier 2005, pour émerveiller le monde.

• Salah Chakor,
écrivain et consultant en tourisme, Ouarzazate.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *