Efficacité énergétique : Le Maroc sur de bons rails

Efficacité énergétique : Le Maroc sur de bons rails

L’AMEE tient son conseil d’administration et présente son rapport de gestion 2019

La 3ème réunion du conseil d’administration de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) s’est tenue, mardi 23 juillet 2019, à Rabat. Lors de cette réunion, Aziz Rabbah, ministre de tutelle, a rappelé l’importance de l’efficacité énergétique dans l’économie marocaine à travers la réduction de la facture énergétique du pays, les secteurs les plus consommateurs d’électricité étant l’industrie, le bâtiment et l’agriculture.

Il a également mis l’accent sur l’exemple que doivent donner les établissements publics dans ce sens, afin de sensibiliser l’opinion publique à la rationalisation de l’utilisation de l’énergie. Pour sa part, Saïd Mouline, directeur général de l’AMEE, a présenté le rapport de gestion de l’AMEE du premier semestre 2019, les comptes de l’exercice 2018, ainsi que le projet de l’organisation de l’AMEE via un nouvel organigramme en rappelant le contexte international prometteur en matière d’efficacité énergétique. Le directeur général de l’AMEE a ajouté dans ce sens que ce contexte s’harmonise avec la vision royale qui érige l’efficacité énergétique en priorité nationale.

Par la suite, il a passé en revue les programmes ambitieux entamés par l’agence, à savoir la mise en œuvre du décret relatif à l’audit énergétique obligatoire, la mise en œuvre du Code de l’efficacité énergétique dans le bâtiment (CEEB), la promotion de la mobilité durable, l’audit énergétique des flottes de transport, la sensibilisation et la formation à l’écoconduite, le covoiturage, la modernisation du parc auto de l’AMEE et enfin le programme de promotion des systèmes de pompage photovoltaïques pour l’irrigation agricole (PSIA), en partenariat avec le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) ainsi que le programme des mosquées vertes. Enfin, le conseil d’administration a approuvé le PV de la réunion du CA du 28/12/2018 et a arrêté les comptes pour l’année 2018 après les échanges des membres du conseil concernant les défis de l’efficacité énergétique dans notre pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *