El Basri : «Nous misons sur la croissance»

El Basri : «Nous misons sur la croissance»

ALM : En annonçant un taux exceptionnel, la Banque Populaire vient de créer la surprise. De quoi s’agit-il au juste ?
Hassan El Basri : Effectivement, avec 5, 50 % comme taux du moyen terme applicable à tout nouvel investissement jusqu’au 30 juin 2007, nous avons changé la donne. Je tiens à préciser que notre action est loin d’être fortuite. D’ailleurs, la Banque Populaire a décidé de baisser le taux d’intérêt après l’étude de trois éléments essentiels. Tout d’abord, les prévisions tablent sur un taux de croissance du PIB de 7%, c’est-à-dire il faut s’attendre à une belle opportunité pour l’économie. Cette performance concernera aussi bien l’agriculture que les secteurs secondaire et tertiaire. Le deuxième volet est relatif aux chantiers d’infrastructures qui commencent à se concrétiser incitant ainsi à plus d’investissements. Et enfin, nous constatons que l’entreprise marocaine  a commencé à prendre conscience de son positionnement. En fait, les petites et moyennes entreprises ont su intervenir dans des niches avec des avantages comparatifs.

Pourquoi avez-vous choisi ce moment-là pour lancer ce taux ? 
Tout simplement parce que nous avons le sentiment que la croissance est là ! Cet élément primordial permettra aux opérateurs économiques d’avoir une bonne visibilité. La Banque Populaire interviendra dans ce sens pour donner un coup de pouce. Et avec un taux de 5,5 %, nous espérons que les investisseurs viendront davantage, puisqu’il n’y aura plus d’handicap comme auparavant.
  
Est-ce que vous avez une cible précise ?
Non, cette nouvelle initiative concerne tous les porteurs de projets. Il s’agit d’une démarche citoyenne qui tient à booster l’investissement et qui se veut un levier de croissance pour les entreprises. Ce taux exceptionnel est une révolution puisqu’il s’adresse à tous et même les TPE (toutes petites entreprises).  Son lancement coïncide aussi avec le processus mis en œuvre par l’Etat pour l’aide de jeunes entrepreneurs.

De quelle manière cette initiative se veut-elle une démarche citoyenne ?
En effet, cette mesure vise à accompagner les dispositif mis en place par le gouvernement pour promouvoir l’initiative privée. D’ailleurs, 85% des crédits sont garantis par l’Etat. Dans ce sens, il ne faut pas oublier l’aide proposée par l’ANAPEC et bien d’autres intervenants dans ce domaine. Notre objectif est donc de participer à la création de richesses nationales. D’ailleurs, notre devise est : «Entreprendre pour le bien commun».


 BP : une banque en croissance


Le lancement de ce taux est basé sur une bonne assise financière de la Banque Populaire. En fait, le résultat net de ce groupe est en constante amélioration. Il a enregistré au cours de l’année dernière une progression de 32%, soit 405 millions de dirhams. Ce taux, le plus important du secteur, découle d’une part du meilleur produit net bancaire de la place, soit 5,77 millions de dirhams à fin décembre 2005 et d’autre part d’une parfaite maîtrise des charges couplées à une amélioration continue de la productivité avec un coefficient d’exploitation du groupe de 45,6%.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *