El Jadida : une ville qui décolle

El Jadida : une ville qui décolle

Le lancement dans les mois à venir d’importants projets économiques à El Jadida contribuera au renforcement de l’infrastructure  touristique et économique de la ville et à la mise à niveau de cette province située au bord de l’Atlantique riche de potentialités et de ressources naturelles et humaines.
 Parmi les grands projets qui feront d’El Jadida dans les prochaines années l’un des principaux pôles économiques au Royaume et une locomotive de développement, le complexe industriel de Jorf Lasfar dont la première tranche sera construite sur une superficie de 500 hectares, la grande station touristique de la région de Haouzia et l’autoroute qui reliera El Jadida à Casablanca et dont les travaux prendront fin l’année prochaine.
 Outre ces grands projets de développement et d’autres à caractère social qui constituent une base essentielle du développement économique, social et touristique dans la ville, l’exploitation de la richesse du patrimoine culturel  et les monuments historiques dont regorge la ville, reflétant l’authenticité du legs civilisationnel de la région, favoriseront indubitablement la création d’emploi et l’amélioration du niveau de vie des habitants de la région.
 La ville d’El Jadida peut également s’enorgueillir d’un littoral de 150 km à  même d’être exploité dans des projets touristiques, 9600 hectares de terres agricoles irriguées, 343 unités industrielles et deux grands ports en l’occurrence ceux d’El Jadida et de Jorf Lasfar. Ce dernier est considéré comme  le plus grand port en Afrique d’autant plus que la ville contribue à plus de 6 pc de la production nationale industrielle, 14% des exportations de produits industriels et 60% des besoins du Maroc en énergie électrique.
D’une enveloppe de 3 milliards DH, le projet de la station touristique Mazagan qui sera réalisé sur une superficie de 504 hectares traduit le degré de  confiance dont jouit la ville en tant que destination touristique privilégiée des grandes institutions internationales et l’intérêt dont elle bénéficie de la  part des décideurs afin de réaliser un développement intégré dans la région de Doukkala-Abda répondant aux aspirations et ambitions de ses habitants.
 Ce projet, qui démarrera à la fin de l’année en cours, comprend la construction de deux structures hôtelières de 5 étoiles avec une capacité de 1200 lits, des espaces de divertissement et de loisirs et un lac artificiel au sein même de la station.
 Il générera près de 30.000 emplois en rapport avec le domaine de l’hôtellerie, l’artisanat, les loisirs, le commerce, les services et le transport dont 5000 emplois directs et 25.000 indirects.
De même, la multinationale "Accor" a procédé récemment à El Jadida à l’inauguration d’une structure hôtelière du groupe "Ibis Moussafir", une initiative visant à promouvoir le tourisme local.
 Ce nouvel hôtel, d’une capacité de 103 lits et situé à proximité de nombre de sites touristiques, est construit dans le cadre d’une stratégie mise en place par le groupe prévoyant la création de près de 20 structures hôtelières dans les quatre prochaines années dont un hôtel qui sera inauguré l’été prochain à Safi. Le nouvel "Ibis Moussafir" d’El Jadida se trouve à 5 minutes du centre-ville, 15 minutes de la plage de Sidi Bouzid et 10 minutes de la cité  portugaise.
 Outre l’intérêt grandissant dont bénéficie la ville de la part des investisseurs étrangers, les opérateurs économiques nationaux ne sont pas en reste puisqu’ils ont à maintes fois réaffirmé à leur tour leur adhésion dans le  processus de développement engagé dans la région afin qu’elle puisse occuper la  place qui lui échoit dans le tissu économique national.
 A cet égard, le PDG de la compagnie Royal Air Maroc (RAM), Mohamed Berrada, a indiqué en marge de l’inauguration à El Jadida d’une agence commerciale relevant de la compagnie, que "la ville aura un avenir prometteur sur le plan touristique en particulier avec la réalisation du projet de la station touristique de Haouzia, ce qui attirera un grand nombre de touristes surtout avec la construction de l’autoroute reliant Casablanca à El Jadida".
 L’inauguration de cette agence, a poursuivi M. Berrada, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la RAM visant à élargir et moderniser les réseaux de vente dans les différentes villes marocaines, rapprocher ses services auprès des particuliers et des entreprises opérant dans la région Doukkala-Abda et promouvoir le produit touristique local.
 Le PDG de la RAM a également exprimé la volonté de son institution de poursuivre ses investissements dans la région pour attirer les touristes européens, en particulier de Russie.
 La situation géographique privilégiée de la ville d’El Jadida, la complémentarité existant entre ses potentialités et ressources touristiques, naturelles et économiques, la diversité de son patrimoine culturel et civilisationnel la qualifient pour être un modèle de développement au niveau national.

Redouane Baakili 
  (MAP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *