Electricité : Le Maroc diversifie sa production pour répondre à la demande croissante

Electricité : Le Maroc diversifie sa production pour répondre à la demande croissante

Rabbah en visite dans les provinces de Taza, Taounate et Sefrou

Le Maroc a réussi à accumuler une expertise «distinguée» dans le secteur de l’électricité, ce qui a permis de diversifier la production et répondre à la demande croissante, a affirmé le ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah.

«La politique suivie par le Maroc dans le domaine pendant plus de deux décennies a permis de répondre à la demande croissante et créer un équilibre entre les différents types d’énergies», a souligné M. Rabbah dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite effectuée samedi à plusieurs projets et infrastructures électriques dans les provinces de Taza et Taounate. Le ministre qui a mis en exergue l’importance des investissements réalisés jusqu’à aujourd’hui pour développer le secteur, a souligné par ailleurs la nécessité de faire un état des lieux dans la perspective de partager cette expérience avec les pays africains partenaires, où le taux d’électrification ne dépasse pas 30 à 40%. M. Rabbah qui était accompagné d’une importante délégation a indiqué que cette visite de terrain vise à s’informer des importants projets et infrastructures électriques au niveau de la région de Fès-Meknès, saluant les réalisations importantes de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) en matière d’électrification du monde rural.

Dans le cadre de cette visite, le ministre s’est rendu dans la commune Oulad Ayyad (province de Taza) où il a visité l’usine hydroélectrique Allal El Fassi, installée depuis 1994 en bordure du barrage Idriss 1er. Cette usine d’une puissance installée de 247 MW est destinée à produire de l’énergie et l’eau potable et d’irrigation. Par la suite, le ministre et la délégation l’accompagnant ont visité le poste source 60/22 kV de 2/10 MVA de la commune Matmata, nouvellement mis en service. Réalisé pour un investissement global de 22 MDH, ce poste bénéficie à près de 15.000 foyers répartis sur cinq communes relevant de la province de Taza.

Dans la commune d’El Bsabsa (province de Taounate), M. Rabbah a suivi des explications sur le programme d’électrification de six villages dans le cadre du programme d’électrification rurale global (PERG). Ce projet réalisé par l’ONEE et la commune El Bsabsa a bénéficié à 101 foyers.

Samedi, le ministre de l’énergie, des mines et du développement durable s’est enquis de l’état d’avancement des projets d’électrification du monde rural en cours de réalisation au niveau de plusieurs communes de la province de Sefrou.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *