Electroménager : un marché en expansion

Le marché de l’électroménager est encore étroit au Maroc mais devient de plus en plus dynamique ces dernières années. D’après une étude de la Mission Economique française au Maroc, les importations en produits bruns ne cessent d’augmenter depuis la fin des années 80. Le marché des produits blanc est, quant à lui estimé à 260.000 unités/an. Deux périodes de l’année sont particulièrement importantes : le Ramadan (où l’on vend le plus de produits bruns) et la période de l’Aïd-el-Kébir (mois du blancs avec 40% du chiffre d’affaire est réalisé durant cette période). Malgré la taille limitée du marché, de nombreuses marques sont présentes. En 2002, les importations de téléviseurs couleur ont représenté 630 millions de MAD, soit une augmentation de 32,5% par rapport à 1999. Pour le reste du matériel vidéo (magnétoscope, lecteur DVD), on enregistre une progression de 13%, les importations se situant à 52 millions de MAD en 2002. Le secteur des récepteurs satellites (paraboles, démodulateurs…), a connu une forte envolée avec une progression des importations de 70% sur la période 2000 – 2002, celles-ci se situant à 18 millions de MAD en 2002. Les importations de matériel audio (chaîne stéréo, hi-fi…) ont connu, quant à elles une chute de 40% par rapport à 2000, se situant à 7,6 millions de MAD. On note cependant une progression continue des importations de CD (+133%) et DVD (+582%) depuis 2000, s’établissant respectivement à 27,7 millions et 163 millions de MAD en 2002 et pour les produits blancs qui connaissent actuellement un fort développement, dû en partie aux canicules estivales répétées. Les marques Siera (société Manar), Fagor, Madison et Vedette (société Fagor) sont produites localement, d’autres marques comme Arthur Martin Electrolux ou Brandt sont assemblées localement ; les autres marques sont importées. La libéralisation de l’importation des produits finis en 1987, comme les réfrigérateurs, a provoqué une augmentation importante des achats à l’étranger, ce qui a rendu les produits locaux moins compétitifs, précise l’étude. Les importations de machines à laver le linge ne cessent de croître pour atteindre une valeur de 100,2 millions de MAD en 2002 contre 42,5 millions en 1999. Les importations de machines à laver la vaisselle ont représenté 15,6 millions de MAD en 2002 (+93% par rapport à 2000). Le secteur est dans sa globalité stimulé par l’évolution du niveau général de vie, l’essor de l’accès au crédit, et la forte pression à la baisse des prix, due à la forte concurrence du secteur, à la contrebande et au démantèlement tarifaire. Deux modalités existent quant à la distribution des produits électroménagers. Ils sont importés soit par la société d’origine, soit par des concessionnaires. On peut distinguer 3 systèmes de distribution licites au Maroc : grandes surfaces ( 6 cash & carry Makro et 8 hypermarchés), magasins spécialisés, en plein développement et circuit traditionnel, passant par des grossistes et des revendeurs multimarques. Ce circuit est marqué par son absence de professionnalisme et de service après-vente. La contrebande, enfin, constitue un réseau de distribution parallèle illégal. Elle fait obstacle à l’émergence de réseaux de distribution structurés dans certaines régions, notamment dans le Nord et l’Est. Les exportations marocaines d’électroménager ne concernent que le domaine des produits blancs puisqu’il n’y a pas d’unité de production de produits bruns et de petit électroménager.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *