Elida Policastro : «Notre objectif, c’est d’être la référence»

ALM : Le groupe Afina est installé dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique Latine. Aujourd’hui, il choisit le Maroc. Quelles sont les raisons qui ont motivé ce choix ?
Elida Policastro : À bien voir notre stratégie de développement adoptée pour les pays d’Amérique Latine, vous trouverez que c’est un développement rapide, mais sans être moins important. C’est ce développement-là que nous ciblons en Afrique. Et au vu de plusieurs critères, le Maroc est un choix important pour nous.
Pour cela des raisons macro et micro-économiques. D’abord, les synergies existantes entre les marchés marocain et français. Aussi, le fait que le Maroc soit leader dans le développement du secteur des télécommunications en Afrique, sans oublier que le marché des TIC est en pleine expansion dans ce pays, ce qui constitue une base certaine pour notre développement. S’agissant des raisons micro-économiques, il s’agit de l’implication très forte des fournisseurs présents en France, ici au Maroc.
Deuxième raison, c’est que les clients d’Afina qui sont présents en Espagne et en France le sont également au Maroc et également l’existence d’autres entreprises du groupe au Maroc. En somme, il s’agit d’un premier pas vers le reste du continent.

Les chiffres sont éloquents quant à la taille d’Afina , mais nous voudrions également en savoir plus sur le capital d’Afina Maroc, son budget d’investissement, et aussi sur ses prévisions quant aux parts de marché à acquérir ?
La raison pour laquelle ces chiffres concernant Afina Maroc n’ont pas été dévoilés, relève d’une obligation de confidentialité. Toujours est-il, il est aisé de se faire une idée approximative sur ces données si l’on se penche de plus près sur les fiches signalétiques de nos autres filiales. Concernant les parts de marché, nous sentons d’ores et déjà une ambiance de concurrence s’installer dans notre domaine. Ce qui est sûr c’est que le besoin est là, nous anticipons donc déjà sur des réalisations similaires à celles enregistrées en Amérique Latine.

Vous êtes confiants quant à la réussite de cette entreprise et des réalisations qu’elle peut signer, pourra-t-on voir même à long terme une filiale marocaine d’Afina intégrer le circuit boursier marocain ?
Ce que je pourrais, pour le moment, répondre, c’est pourquoi pas !. nous avons des ambitions très fortes quoique nous préférions temporiser et y aller prudemment pour être sûr de mener à bout les perspectives que nous nous sommes tracés.

 
Qui est Afina ?


Se définissant comme acteur à valeur ajoutée de solutions, intranet et internet, le groupe Afina, a décidé d’implanter une filiale au Maroc. Ce groupe est présent en Espagne, son pays d’origine, en France, au Portugal, au Mexique, aux Etats-Unis, en Colombie, au Venezuela, au Chili, en Argentine, au Costa Rica, au Brésil et aux Caraïbes. Afina est un groupe à capital exclusivement privé, créé depuis 17 ans. Soulignons qu’en 2006, le chiffre d’affaires de ce groupe a été de 74 millions d’euros, en croissance de 15% par rapport à l’exercice 2005. Pour ce qui est du premier semestre de l’exercice en cours, le groupe a amélioré son chiffre d’affaires de 30%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *