novembre 15, 2018

 

Elles sont opérationnelles depuis juillet 2017: Les banques participatives toujours hors statistiques bancaires et hors GPBM

Elles sont opérationnelles depuis juillet 2017: Les banques participatives toujours hors statistiques bancaires et hors GPBM

BAM n’a pas encore jugé utile d’intégrer leurs chiffres dans les agrégats bancaires nationaux relatifs aux dépôts collectés et aux crédits octroyés.

Bien qu’elles aient reçu leurs agréments depuis plus d’un an et démarré leurs activités depuis juillet 2017, les banques participatives sont toujours hors du champ des statistiques bancaires publiées chaque mois par Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette dernière reçoit, dans les faits, des états de reporting hebdomadaires de chez les banques participatives au même titre que les autres banques commerciales de la place. Mais pour l’instant, BAM n’a pas encore jugé utile d’intégrer leurs chiffres dans les agrégats bancaires nationaux relatifs aux dépôts collectés et aux crédits octroyés. Auprès des états-majors de certains établissements, on explique que pour l’instant «on ne dispose d’aucune information sur la date de notre intégration dans les statistiques bancaires».

Mais ce n’est pas tout. Les banques participatives ne sont toujours pas non plus membres du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), seule instance représentative du secteur bancaire. Pourtant, explique une source au sein de l’une de ces banques, «des demandes d’adhésion ont bien été déposées auprès du GPBM». Des demandes qui sont visiblement encore en stand-by.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *