Elles y tiennent leur AG annuelle : Les compagnies aériennes d’Afrique réunies à Rabat

Elles y tiennent leur AG annuelle : Les compagnies aériennes d’Afrique réunies à Rabat

L’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) a clôturé mardi à Rabat sa 50è Assemblée générale annuelle.

Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, l’Assemblée, qui a réuni 463 délégués représentant 61 pays sur le thème «Renforcer l’aviation africaine dans un contexte libéralisé», a lancé un appel à tous les acteurs du secteur aérien en Afrique pour l’inclusion de l’approche genre et l’intégration de la jeunesse dans le secteur de l’aviation africaine.

Selon les principales recommandations issues de cette rencontre panafricaine, l’accent a été mis sur l’importance de partager les meilleures pratiques et élaborer des programmes et initiatives, financés par des institutions financières africaines, en vue de surmonter les obstacles entravant l’intégration de ces deux composantes sociales, à savoir les femmes et les jeunes. L’AFRAA a exhorté les gouvernements ainsi que les décideurs africains dans l’industrie de l’aéronautique à impliquer les jeunes professionnels, femmes et hommes, dans le développement du secteur à travers des formations accessibles garantissant la sécurité et la qualité des services d’aviation en Afrique.

Concernant le Marché unique du transport aérien africain (MUTAA), un projet phare de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, l’AFRAA a appelé l’ensemble des acteurs concernés, notamment la commission africaine de l’aviation civile et les communautés économiques régionales, à œuvrer de concert pour résoudre toutes les difficultés et harmoniser les règlements économiques des pays membres pour faire aboutir ce projet d’envergure, en vertu de la Décision de Yamoussoukro. Elle a aussi appelé à mobiliser les ressources nécessaires pour une concrétisation rapide du MUTAA.

S’agissant du volet frais et taxation, l’Association des compagnies aériennes africaines a plaidé pour une réduction des taxes imposables aux passagers, appelant aussi les gouvernements africains et les autorités aéroportuaires à encourager la concurrence en relation avec la livraison des services du transport aérien. La cérémonie d’ouverture de cette assemblée s’est déroulée en présence notamment du ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid, invité d’honneur de cette édition.

Organisé par Royal Air Maroc (RAM) en partenariat avec l’AFRAA, ce rassemblement international a permis à différents acteurs du transport aérien d’aborder les questions relatives au développement du secteur en Afrique, ainsi que les opportunités de croissance pour les compagnies aériennes africaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *