Elu meilleure destination de l offshoring en 2012

Elu meilleure destination de l offshoring en 2012

Le Maroc vient d’être élu meilleure destination de l’offshoring pour l’année 2012 par l’association européenne de l’offshoring (EOA).
Cette distinction de marque vient reconnaître l’attrait du Maroc en tant que plate-forme offrant des services de qualité aux compagnies et organisations européennes en quête de solutions compétitives pour le déploiement de leurs stratégies de sourcing. Il a ainsi surclassé 5 destinations présélectionnées pour ce prestigieux prix, à savoir l’Afrique du Sud, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie et l’Egypte. «MedZ Sourcing a pu décrocher ce trophée pour le Maroc. Nous en sommes treÌ€s fiers. Le trophée de l’EOA récompense les meilleures performances des pays d’accueil de l’offshoring en provenance d’Europe. Ce trophée reconnaiÌ‚t les atouts majeurs du pays en termes de maturité du secteur, d’avantages directs aux entreprises, de qualité des infrastructures et des services, de qualité des entreprises installées, ainsi que de la réputation du pays sur la sceÌ€ne mondiale de l’offshoring», déclare avec fierté Abderafie Hanouf, directeur général de Medz Sourcing, une filiale de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG).
Le Maroc a pu décrocher ce fameux trophée grâce à une batterie de mesures. «La distinction qu’a reçue notre pays témoigne de la réussite des axes et des principes mis en place qui se manifestent par une stratégie industrielle multi-sectorielle au service de la croissance marocaine, une compétitivité qui n’est pas fondée sur la seule réduction des couÌ‚ts et une infrastructure adaptée aux exigences du secteur», explique laconiquement Anas Alami, directeur général de la CDG. Par ailleurs, M. Hanouf, avec un ton plein d’optimisme, esquisse les perspectives et les opportunités à exploiter au futur. «Le marché mondial va croiÌ‚tre. C’est ainsi que le marché européen qui peÌ€se aujourd’hui 30 milliards d’euros devra eÌ‚tre multiplié par 10 d’ici 2020. Les marchés les plus matures comme l’Angleterre verront leur potentiel multiplié par 5. Les marchés en retard comme la France et les pays nordiques verront leur potentiel multiplié par 10 aÌ€ 20 fois. Nous avons donc de belles parts de marché aÌ€ prendre. Et avec ses 50 mille emplois, et ses 7 milliards de dirhams de chiffre d’affaires aÌ€ fin 2011, la destination Maroc est devenue mature», souligne-t-il. Plusieurs personnalités se sont associées afin de célébrer cet événement. Outre M. Alami, on notera la présence de Abdelilah Benkirane, chef de gouvernement , Miriem Bensalah présidente de la CGEM, une pléiade de ministres  et différents opérateurs économiques, tous venus partager ces moments de distinction.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *