Emirates et Etihad prévoient 80.000 embauches d’ici l’an 2020

Les deux principales compagnies aériennes des Emirats Arabes Unis, Emirates et Etihad Airways, prévoient jusqu’à 80.000 embauches d’ici à l’an 2020, rapporte dimanche le quotidien The National. De tels recrutements, révélés au moment où le secteur du transport aérien dans le monde continue de subir les conséquences de la crise économique mondiale, seront nécessaires pour répondre au développement des flottes des deux compagnies, a ajouté le journal. Basée à Dubaï, qui vient d’inaugurer son deuxième aéroport, Emirates, qui a commandé en juin 32 nouveaux A380 pour 11,5 milliards de dollars, doit voir sa flotte augmenter à 300 appareils en 2020, contre 149 actuellement, selon le journal. Emirates aura besoin de plus de 60.000 nouveaux employés durant la prochaine décennie, y compris 2.500 pilotes et 20.000 membres d’équipage, a indiqué le vice-président de la compagnie pour le recrutement, Rick Helliwell, cité par le journal. Cette compagnie a déjà fait savoir qu’elle recruterait 250 nouveaux pilotes avant la fin de l’année et 700 autres en 2011. A Abou Dhabi, la jeune compagnie nationale des Emirats, Etihad Airways, qui emploie actuellement 8.000 personnes pour une flotte de 53 avions desservant 63 destinations dans 42 pays, devrait porter le nombre de ses employés à 27.000 en l’an 2020. Etihad Airways attend la livraison de six nouveaux avions l’an prochain, quatre en 2012, six en 2013 et 12 en 2014, indique The National. Les Emirats Arabes Unis, un riche pays pétrolier du Golfe, comptent notamment, outre Etihad Airways, qui a réalisé son premier vol commercial en novembre 2003, et Emirates, la compagnie aérienne la plus dynamique du Moyen-Orient, deux compagnies à bas coût: Air Arabia (de Charjah), et FlyDubai.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *