Emission de deux timbres-poste: Barid Al-Maghrib a toujours eu une pensée écolo

Emission de deux timbres-poste: Barid Al-Maghrib a toujours  eu une pensée écolo

Il n’y a pas mieux qu’un espace vert pour dévoiler un produit ayant trait à l’environnement. L’idée, qui semble judicieuse, émane de Barid Al-Maghrib ayant dévoilé en avant-première, mercredi dans le jardin d’un hôtel rbati, deux timbres-poste dédiés à la COP22.

Une émission entreprise, en partenariat avec le comité de pilotage de la COP22, pour commémorer cet événement international qui se tiendra dans quelques jours à Marrakech. Une grand-messe environnementale qui sera marquée par la participation intéressante de la poste du Maroc.

Amine Benjelloun Touimi, directeur général de  Barid Al-Maghrib
Amine Benjelloun Touimi, directeur général de Barid Al-Maghrib

La fierté de Barid Al-Maghrib

Lors du lancement des deux timbres écologiques, le DG du groupe Barid Al-Maghrib ne pouvait que se féliciter de cette émission. «A travers les missions de service public qui lui sont assignées par l’Etat, son histoire, sa culture d’entreprise basée sur la proximité des citoyens, la poste contribue avec fierté et honneur au développement de politiques d’intérêt général et à la création de la valeur matérielle et immatérielle», estime Amine Benjelloun Touimi en rappelant que le groupe qu’il chapeaute a déjà contribué à l’accompagnement d’initiatives vertes.

C’est le cas des deux timbres-poste parus à l’occasion de la journée de la terre parus en 2010 et du  timbre-poste commémoratif en 2001  à l’occasion de l’organisation de la COP7 au Maroc. Et ce n’est pas tout !

Une cité de la poste à visiter lors de la COP22

«Barid Al-Maghrib marquera sa participation à la COP22 à travers un dispositif digne de cet événement», enchaîne M. Benjelloun Touimi en soulignant  que cette cité, située dans la place 16 Novembre, sera ouverte au public du 8 au 18 novembre dans un espace spécialement aménagé pour la COP22. Une cité qui retrace l’évolution et les avancées écologiques de la poste. Aussi un programme d’ateliers et de conférences qui réuniront des experts pour débattre des problématiques de l’environnement est concocté pour les fins de la COP.

La cité proposera également aux enfants de participer au concours «Dessine-moi un timbre vert».

Les lauréats verront leurs dessins reproduits dès l’année prochaine en une série de timbres-poste. L’objectif étant, selon le DG du groupe, d’inculquer les valeurs environnementales aux jeunes.

Le satisfecit de Abdeladim El Hafi

Le commissaire de la COP 22, Abdeladim Lhafi considère que le partenariat avec Barid Al-Maghrib est «exemplaire». «La poste a toujours été présente pour célébrer et émettre un certain nombre de symboles qui ont toujours une sensibilité par rapport à la question environnementale», poursuit le commissaire de la COP22 à propos de l’émission de timbres-poste. Les deux nouveaux produits sont, pour information, respectueux de l’environnement puisqu’ils ont été conçus en recourant aux techniques d’impression philatélique à caractère écologique avec des encres non polluantes outre l’usage de papier certifié issu de forêts gérées durablement.

Pour rappel, le lancement des deux timbres est accompagné de la signature de l’accord de partenariat en vertu duquel Barid Al-Maghrib est déclaré partenaire officiel de la COP22.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *