Emission obligataire : BMCE Bank lève 300 millions de dollars !

Emission obligataire : BMCE Bank lève 300 millions de dollars !

BMCE Bank confirme de plus en plus son hégémonie. En effet, la banque de Othmane Benjelloun est devenue le premier émetteur marocain non souverain à accéder aux marchés obligataires internationaux en lançant son premier emprunt en devise de 300 millions de dollars. Une opération réalisée le 21 novembre et qui a été un franc succès, comme en témoigne la sursouscription du carnet d’ordre. Aussi, l’opération a été placée auprès d’investisseurs de haute qualité à travers le monde et Citi a agi comme co-chef de file et agent fiscal et de paiement.
Par ailleurs, selon BMCE Bank, cette sortie sur les marchés obligataires internationaux qui arrive à échéance le 27 novembre 2018, vise à optimiser son coût d’endettement à long terme, diversifier sa base d’investisseurs et présenter sa solidité financière et son business model diversifié à des investisseurs à l’échelle mondiale.

Pour ce faire, une délégation de senior management de la banque a présenté la story de BMCE à un groupe d’investisseurs internationaux de renom durant une tournée de visites de 5 jours à Genève, Zurich, Londres, Abu Dhabi, Dubaï, Singapour et Hong Kong. Aussi, selon BMCE Bank, au cours de la tournée très suivie, les investisseurs ont montré leur engouement pour l’opportunité d’investissement unique et diversifiée offerte par la banque marocaine, permettant aux banques conseil d’annoncer une maturité de 5 ans avec un prix indicatif initial se situant dans la partie basse à moyenne de la fourchette de 6%, révisé par la suite à 6,375%.

À ce titre, en dépit d’un certain affaiblissement dans les marchés du crédit, le carnet d’ordre est resté stable grâce à un spread indicatif révisé, un signe que les investisseurs maintiennent leur confiance dans l’emprunt de la banque. Au final, la BMCE a fixé le rendement de sa première émission obligataire en devise à 6,50%.
De leur côté, les investisseurs ont clairement salué une opération solide, qui marque l’avènement du premier émetteur non souverain au Maroc et le second en Afrique du Nord.

À noter que le succès de l’offre attirera non seulement l’attention de la communauté internationale sur le Maroc, mais également sur les perspectives prometteuses en Afrique subsaharienne.
De ce fait, BMCE Bank a établi un point de référence sur la courbe des marchés africains qui servira de mesure nouvelle du risque pour les investisseurs internationaux intéressés par l’Afrique et est également devenue la troisième banque en Afrique à lancer un premier emprunt en devises de  300 millions de dollars.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *