Emploi : 3000 fonctionnaires titularisés

Emploi : 3000 fonctionnaires titularisés

Bonne nouvelle pour les fonctionnaires temporaires et occasionnels de la fonction publique. Le Premier ministre, Driss Jettou, vient en effet de signer la fin de leur calvaire en ordonnant la régularisation de leur situation. Ils seront 3000 à bénéficier d’une titularisation en bonne et due forme au titre de l’actuelle loi de Finances.
L’article 40 de celle de 2006 avait en effet prévu la création de 3000 postes budgétaires pour la titularisation du personnel temporaire ainsi que du personnel occasionnel journalier, et ce dans le cadre de l’application des accords du dialogue social du 30 avril 2003. Une récente circulaire du Premier ministre, envoyée le 14 juillet dernier, informe les différents ministères de la ventilation de ces 3000 postes.
Pratiquement tous les départements ministériels sont concernés par cette décision. Mais ils n’ont pas tous eu droit au même nombre de postes budgétaires. La répartition s’est faite en fonction des besoins de chacun d’entre eux. C’est le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique qui a raflé la mise. Le département de Habib El Malki s’est vu adjuger la part
du lion avec 1855 postes budgétaires, soit plus de la moitié des postes prévus. Cette répartition devient parfaitement compréhensible quand on sait que ce ministère était celui où il y avait le plus de personnel temporaire. Rappelons notamment le cas des instituteurs vacataires titulaires du baccalauréat qui sont actuellement au nombre de 442.
Ces derniers avaient récemment mené un mouvement de protestation, réclamant la régularisation de leurs situations administrative et financière à travers une intégration au sein du corps enseignant.
Le ministère de l’Intérieur, deuxième gros bénéficiaire de cette opération, aura pour sa part la possibilité de titulariser 500 de ses fonctionnaires temporaires. Il est suivi, d’assez loin, par le  ministère de la Justice qui bénéficiera de 120 postes budgétaires. Les 525 postes restant ont été répartis entre les autres départements, selon les besoins de chacun d’entre eux.
Dans sa circulaire, le Premier ministre indique, par ailleurs, que dans le cadre de cette opération de titularisation, les différents départements devraient donner la priorité aux fonctionnaires temporaires proches de la retraite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *