Emploi : Essaouira : 310 MDH pour l’habitat

«Deux grands projets structurants en matière d’habitat sont programmés dans la ville d’Essaouira pour un investissement global de 310 millions de dirhams», a indiqué le directeur de l’Etablissement régional d’aménagement et de construction du Tensift (ERAC-Tensift), Khatib Lahbil. «Il s’agit de  »Argana » qui devra participer à couvrir les besoins de la ville en matière d’habitat et  »Tamouziga » qui a pour objectif de rehausser le cadre bâti de la Cité des Alizés», a expliqué M. Lahbil dans un exposé devant les participants à l’édition 2006 de l’Université conviviale d’Essaouira. Le premier projet qui s’étale sur une superficie de 40 hectares (100 millions DH) comprend 600 lots de différents types d’habitat, alors que le second (Tamouziga), qui nécessite un budget de 210 millions de dirhams, porte sur la construction de 267 logements haut standing et 30 locaux de commerce.  Qualifiant de positif le bilan des interventions du ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme à Essaouira, première ville du royaume déclarée  »ville sans bidonville », il a rappelé que l’Erac-Tensift a déjà réalisé dans la cité des Alizés quelque 5.851 unités, dont 1.085 logements, 4.566 lots et 200 commerces, sur une superficie totale de 127 Ha, soit 42% de la surface urbanisée de la ville. La population bénéficiaire de ces projets, qui ont nécessité un investissement de 553 millions de dirhams et contribué à la création de 570.000 journées de travail, s’élève à 35.000 habitants, soit 49% de la population de la ville.  Concernant les projets programmés à moyen terme, il a évoqué notamment la nouvelle zone d’urbanisation  »Rimal Mogador » (ancien douar Laarab situé à 7 km d’Essaouira) qui sera réalisée sur une superficie de 268 Ha.  Cette nouvelle zone accueillera des logements (85 Ha), des zones d’activités (16 Ha), des espaces verts (30 Ha) et des équipements socio-éducatifs (40 Ha).  Les actions menées dans le milieu rural concernent six projets, répartis sur différents centres émergents de la province d’Essaouira. Il s’agit de la construction de 712 unités, dont 388 villas économiques, sur une superficie de 30 hectares.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *