Emploi : L’espagne recrute 2000 Marocains

Emploi : L’espagne recrute 2000 Marocains

L’ANAPEC (Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences) renforce son dispositif de placement à l’international. Elle signe, aujourd’hui jeudi, un nouvel accord de partenariat avec le groupe espagnol Vips, spécialisé dans la restauration et l’hôtellerie. Cet accord prévoit le placement dans cette entreprise de 2000 personnes sur une période de cinq ans, soit un minimum de 400 personnes insérées par an. Ces dernières bénéficieront par ailleurs de CDI (contrats à durée indéterminée). L’ANAPEC se chargera ainsi de l’identification des candidats et assurera également la préparation de leur départ (sensibilisation, information, formation en langue, formation professionnelle…).
Il s’agit là de la deuxième convention du genre avec ce groupe espagnol. Un premier accord de partenariat avait en effet déjà été conclu entre l’ANAPEC et le groupe espagnol Vips. Au terme de cette première convention, signée en 2001, le groupe devait recruter quelque 1000 personnes sur une période d’environ cinq ans, soit 200 placements par an. Selon Hafid Kamal, directeur général de l’ANAPEC, cet objectif sera atteint avant la fin de cette année. Le nouvel accord doublera ainsi le nombre de placements au niveau de cette entreprise. Mais cette fois-ci, les conditions seront meilleures. L’aspect qualitatif sera en effet valorisé. Une préparation des bénéficiaires, grâce notamment à une formation technique et linguistique ainsi qu’à une formation des personnes sélectionnées en matière de culture du groupe Vips, est prévue dans le cadre des facilités accordées par l’Agence.
Cette deuxième convention démontre ainsi que l’hôtellerie et la restauration sont de loin les secteurs les plus bénéficiaires du dispositif de placement à l’international prévu par l’ANAPEC, suivis des services puis du secteur de la grande distribution et de l’agriculture.
Toujours en matière de renforcement du dispositif de placement à l’international, il est à noter que l’ANAPEC prévoit l’ouverture de quatre agences spécialisées en la matière, notamment dans les villes de Tanger, de Fès, de Rabat et de Marrakech. Rappelons que le Maroc et l’Espagne avaient signé, en 2003, un  accord d’organisation de l’immigration vers l’Espagne de la main-d’œuvre marocaine. Selon cet accord, les deux gouvernements se sont engagés à consolider la coopération dans les domaines de l’emploi et de la formation à travers, notamment, l’appui aux structures d’intermédiation sur le marché du travail, le développement des initiatives locales d’emploi et l’exécution des programmes de l’emploi et de la formation. Rappelons aussi que l’accord signé entre le Maroc et l’Espagne sur l’immigration organisée prévoit le départ vers ce pays d’un contingent annuel de 2000 ouvriers. Ratio qui n’est pour l’instant pas complètement épuisé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *