Emprunt obligataire : Une émission de 500 MDH prévue par l’ANP

Emprunt obligataire : Une émission  de 500 MDH prévue par l’ANP

L’AMMC a visé la note d’information préliminaire de l’agence

«L’ANP en tant qu’autorité portuaire veille sur la mise en place et la pérennité d’un dynamisme constant permettant de transformer les plates-formes portuaires en un noyau logistique performant et compétitif».

Une importante opération financière est en cours de concrétisation par l’Agence nationale des ports (ANP). L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé récemment la note d’information préliminaire relative à l’émission de cet emprunt. L’opération porte sur un montant de 500 millions de dirhams. Bien que les caractéristiques de cette émission seront définies dans la note d’information définitive, les objectifs de cette opération sont dévoilés. «L’ANP en tant qu’autorité portuaire veille sur la mise en place et la pérennité d’un dynamisme constant permettant de transformer les plates-formes portuaires en un noyau logistique performant et compétitif», peut-on lire de la note préliminaire d’information de l’ANP. La réalisation de cet objectif dépend de la mise en place d’un programme portant à la fois sur le développement et la promotion des places portuaires, la sûreté et sécurité dans les ports, la régulation des activités et des opérateurs portuaires et la formation pour assurer la mise à niveau et la qualification des compétences et métiers au sein du secteur portuaire national.

«L’atteinte de cet objectif nécessite le renforcement des capacités financières de l’agence permettant de poursuivre son action et d’inscrire ses choix en alignement avec les orientations fixées par le gouvernement, particulièrement celles en rapport avec la stratégie de développement du secteur portuaire à l’horizon 2030 et ses ambitions de développement», explique l’agence dans sa note d’information. A cet égard, l’ANP déploie un programme d’investissement d’un montant de 6 milliards de dirhams sur la période 2017-2021.

Ce dispositif comporte d’importants projets d’investissement. Toutefois, leur réalisation demeure tributaire de la mobilisation en conséquence des financements à la fois propres et externes. «L’ANP compte diversifier ses sources de financement en optant pour une émission obligataire en vue de tirer parti de la situation actuelle du marché obligataire caractérisée par des niveaux de taux bas et l’abondance de liquidités chez les principaux investisseurs institutionnels de la place», indique l’ANP. Ceci permettrait, selon l’agence, de profiter d’un effet de levier favorable à la rentabilité des fonds propres et d’optimiser le coût d’endettement en profitant de la baisse des taux. Cette émission contribuerait également à renforcer le haut du bilan par un complément de la dette à long terme, de limiter l’exposition au risque de change en renforçant sa quote-part de dettes en dirhams et de positionner l’ANP en tant qu’émetteur régulier sur le marché obligataire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *