En dépit d’une conjoncture peu porteuse: Disway tient bon…

En dépit d’une conjoncture peu porteuse: Disway tient bon…

Dans un contexte sectoriel et économique difficile, le groupe Disway a su démontrer sa forte résistance et a maintenu son niveau de rentabilité et sa solidité financière. C’est le principal constat du directoire de Disway, réuni le 16 septembre en vue d’examiner l’activité et d’arrêter les comptes du groupe au titre du semestre clos le 30 juin 2014.

En effet, le premier semestre 2014 a été peu porteur pour le secteur des nouvelles technologies. Il a été marqué par une petite baisse de 0,9% des ventes mondiales de PC en unités, passant de près de 154 millions d’unités vendues au premier semestre 2013 à 152 millions au premier semestre 2014. Au niveau national, les ventes de PC reculent de plus de 20% passant de 200.000 unités au premier semestre 2013 à près de 158.000 au premier semestre 2014.

Cependant, durant la même période, les ventes de tablettes ont été multipliées par 3, passant à près de 150.000 unités vendues. À noter que sur le plan conjoncturel, la reprise économique reste impactée par le manque de liquidité affectant plus particulièrement le segment Retail.
Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé affiche une augmentation de 2,7% passant de près de 661 millions de dirhams à fin juin 2013 à 678 millions de dirhams à fin juin 2014. Aussi, au 30 juin 2014, le résultat d’exploitation ressort bénéficiaire à 25 millions de dirhams contre 27 millions de dirhams une année auparavant. D’un autre côté, la maîtrise des charges d’intérêts combinée à la bonne gestion du risque de change ont permis la bonification du résultat financier de près de 2,9 millions de dirhams. Ce dernier est passé d’un recul de 0,7 million de dirhams en juin 2013 à 2,1 millions de dirhams à fin 2013. Au final, le RNPG s’est apprécié de 7,5% à près de 19 millions de dirhams contre 17,6 millions de dirhams à fin juin 2013.

Parallèlement, le Groupe Disway a pu, durant le semestre passé, concrétiser, en ligne avec sa stratégie et son plan de développement, certains acquis principaux à son développement. Il s’agit en premier lieu de la poursuite de la restructuration et des investissements opérés sur les filiales qui ont permis à ces dernières de contribuer significativement à l’amélioration des indicateurs consolidés du groupe. Ainsi, le chiffre d’affaires de Disway Tunisie s’est apprécié de près de 80% et celui de Blueway de plus de 40%.en second lieu, Disway relève le développement de sa propre marque «YOOZ», par la commercialisation d’une nouvelle vague de tablettes et le lancement sous la même marque d’une offre de téléviseurs LED.

Dans ce même contexte, il est prévu de lancer au courant du 4ème trimestre une troisième vague de tablettes beaucoup plus performantes et une gamme de smartphones visant le marché local et l’export. Enfin, il y a l’élargissement de son catalogue de produits, par la signature d’un contrat de distribution avec Acer qui n’est autre que le n°4 mondial du secteur, couvrant le Maroc et l’Afrique de l’Ouest.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *