Energie : Gazprom juge probable une hausse des prix pour 2008

Le patron du géant russe Gazprom Alexeï Miller a estimé vendredi que le prix moyen du gaz russe vendu à l’Europe pourrait atteindre 400 dollars les 1.000 m3 en 2008, là où les prévisions étaient de 310 dollars initialement. «Le prix en Europe dépasse actuellement 370 dollars. Nous pensons que le prix moyen peut atteindre 378 dollars en 2008, voire 400 dollars», a-t-il dit, cité par les agences russes, lors d’une rencontre avec le président Vladimir Poutine.
Gazprom tablait initialement sur un prix moyen de 310 dollars pour 2008, a-t-il rappelé. Cette hausse de tarifs est liée entre autres à la chute du cours du dollar -que le producteur compense en augmentant ses tarifs afin de maintenir son pouvoir d’achat- mais elle n’a pas pour autant d’impact sur la hausse de la demande européenne en gaz, a expliqué M. Miller. Le géant russe «a livré 151 milliards de mètres cubes de gaz aux pays de l’Union européenne en 2007 et nous prévoyons d’en livrer 157 milliards en 2008», a-t-il dit.Il a souligné que les livraisons de gaz aux pays occidentaux s’opéraient actuellement sur la base de contrats à long terme, dont «beaucoup vont au-delà de l’horizon 2030» et par conséquent «dans des conditions prévisibles et claires».
Le patron de Gazprom a par ailleurs indiqué que son groupe allait très prochainement démarrer des négociations avec les pays d’Asie centrale qui lui fournissent du gaz (le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan) au sujet de leur passage prévu l’an prochain à des prix «européens». Ce passage «va exiger un dialogue assez sérieux, donc nous prévoyons de commencer immédiatement les négociations», a-t-il dit. Selon lui, la décision de ces pays, annoncée mardi, est «définitive et ne sera pas modifiée». «Pour Gazprom, cela signifie que le prix du gaz qu’il achète pour lui-même va considérablement augmenter», ce qui ne facilite pas sa tâche, a-t-il dit, avant de faire part de sa «compréhension» face à cette situation. Parallèlement, un des vice-présidents de Gazprom, Alexandre Ananenkov, cité depuis Saint-Pétersbourg par l’agence Interfax, a indiqué que la production de gaz du groupe allait augmenter cette année. «Gazprom prévoit de produire 561 milliards de mètres cubes cette année» contre 548 milliards de mètres cubes en 2007, a-t-il déclaré.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *