Energie : Le sud au rythme des festivals

Du 27 janvier au 25 février, Laâyoune a vécu au rythme de son festival commercial et touristique. Pour les organisateurs, l’événement a été une réussite puisqu’il a accueilli plus de 120 exposants dont des Syriens, des Pakistanais, des Chinois, des Turcs, des Bahreïnis, des Palestiniens, des Allemands et des Hindous et drainé près de 15000 visiteurs par jour. La chanson marocaine a également été de la partie. «On veut que pareils festivals soient organisés plusieurs fois et non pas une seule fois par an», déclare Kamal Rahil, l’un des nombreux visiteurs du festival. «Je remercie les organisateurs de ce festival, il donne un nouveau  souffle à l’animation dans cette ville», confie un autre. «Malgré le problème de l’éloignement, on a  voulu montrer nos produits à la population du sud marocain», précise  Hassan, un exposant venu de la ville de Casablanca. Encouragée par le succès enregistré, la société organisatrice de ce festival compte inviter plus de 400 exposants, ainsi que des artistes étrangers à la prochaine édition. «Il y a un manque defestivités pareilles dans cette région. La population en demande et  la réussite de cette édition nous pousse à la rendre pluriannuelle», confie à ALM Hassan Mrhoufel, directeur du festival de Laâyoune.

DNCR à Laâyoune

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *