Énergie : L’ONE met le sud sous haute tension

Énergie : L’ONE met le sud sous haute tension

L’Office national de l’électricité (ONE) a mis en service, récemment, une nouvelle ligne électrique très haute tension de 225 kilos volt (kV) reliant Chichaoua à Agadir. Le montant de cet investissement de grande envergure s’élève à 140 millions de dirhams. Cette nouvelle ligne électrique s’étend sur une distance de 162 km. Il s’agit d’une ligne couplée à des câbles de télécommunication en fibres optiques. Elle permettra ainsi de renforcer et de sécuriser l’alimentation électrique de la région. Pour l’Office, cela devrait permettre d’améliorer la qualité des services offerts à ses clients. Techniquement parlant, la nouvelle réalisation est composée de deux lignes : une ligne double terne de 105 km reliant Chichaoua à Argana et d’une ligne simple terne de 57 km reliant Argana à Agadir.  Dans le cadre de ce projet, deux postes 225/60 kV avaient déjà été mis en service en 2005. Le coût global de ces projets s’élève à 240 millions de dirhams.
Les deux postes permettront ainsi de renforcer en amont le réseau THT du sud du Royaume à partir du poste d’interconnexion de Chichaoua. Cet important ouvrage de transport d’énergie électrique s’inscrit dans le cadre du plan global d’extension et de renforcement du réseau électrique national, visant à garantir le transport de l’énergie électrique dans les meilleures conditions de coût et de qualité. Il faut, entre autres, rappeler que l’année 2005 a été très bénéfique pour les activités de l’Office. Durant ces douze mois d’activité, l’ONE a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 12 milliards DH, soit une progression de 8,2% par rapport à l’année précédente. Cette année a aussi été marquée par une hausse de la clientèle.
À la fin décembre 2005, l’ONE comptait quelque 2.966.880 clients. Un chiffre en hausse de 11,8% par rapport à l’exercice précédent grâce notamment aux résultats probants du Programme d’électrification rurale globale (PERG).
Ce dernier a permis en 2005 l’électrification de 4839 nouveaux villages par réseaux interconnectés et 585 villages par systèmes photovoltaïques individuels portant ainsi le total des villages ruraux électrifiés à 22.632 depuis le lancement du programme en 1996 (taux d’électrification rurale de 81%).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *