Énergie : L’Opep relève ses prévisions pour 2011

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) et l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)ont relevé de nouveau leurs prévisions de demande mondiale de brut pour 2011, dans leurs rapports mensuels respectifs publiés jeudi. Alors que le baril de brut a momentanément dépassé fin janvier le seuil symbolique des 100 dollars, poussé par la contestation en Egypte, l’AIE prévient à nouveau que le maintien de prix élevés pourrait peser sur la reprise. La ponction pétrolière sur l’économie mondiale «risque de se rapprocher en 2011 des niveaux qui ont coïncidé, par le passé, avec un ralentissement économique marqué», estiment les auteurs du rapport. «La combinaison de prix plus élevés avec une reprise économique fragile, des pressions inflationnistes naissantes et une instabilité au Proche-Orient n’est pas une combinaison très saine», relèvent-ils. Pour 2011, les prévisions sont revues à la hausse dans les mêmes proportions par l’agence, qui table sur une augmentation de 1,5 mbj par rapport à 2010 (+1,7%). Une reprise plus vigoureuse qu’attendue en Amérique du Nord, mais surtout une demande plus forte en Asie, et notamment en Chine, expliquent ces chiffres. L’Opep de son côté mise désormais sur une demande d’or noir à 87,7 mbj en 2011, un chiffre revu à la hausse de 0,4 mbj. Le cartel, dont le siège est à Vienne, a aussi ajusté son estimation pour 2010 à 86,3 mbj, soit une augmentation de 0,25 mbj.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *