Énergie nucléaire : Accord-cadre avec le Maroc dans les semaines à venir

La France et le Maroc devraient conclure dans les prochaines semaines un accord cadre sur leur coopération dans le nucléaire civil, a-t-on déclaré mercredi dans l’entourage du président Sarkozy. Le chef de l’Etat français a annoncé mardi soir, lors d’un dîner officiel avec le Roi Mohammed VI à Marrakech, que la France et le Maroc avaient décidé de s’engager dans un « partenariat »dans ce domaine. «J’ai le plaisir d’annoncer que nous avons décidé de nous engager ensemble dans un autre grand chantier, un autre grand partenariat, celui de l’énergie nucléaire civile», a-t-il dit dans un toast en l’honneur du Souverain chérifien.  Il a précisé qu’un de ses proches collaborateurs, le secrétaire général adjoint de l’Elysée François Pérol, chargé des Affaires économiques et industrielles, et un proche collaborateur de MohammedVI avaient été chargés de «fédérer les acteurs marocains et français». La mission de ces deux hommes sera notamment de définir les besoins marocains, précise-t-on de sources françaises. Par exemple, faut-il au Maroc une ou deux centrales nucléaires ? Avec quelle technologie ? Pour produire uniquement de l’électricité ou également dessaler l’eau de mer ? Pour usage uniquement domestique ou exporter de l’électricité, notamment vers l’Espagne? etc. Les discussions, qui s’engageront la semaine prochaine, devraient aboutir dans les semaines qui viennent à un accord-cadre sur le partenariat franco-marocain dans le domaine de l’énergie nucléaire civile, dit-on dans l’entourage de Nicolas Sarkozy. La présidente d’Areva  a signé lundi, un protocole d’accord avec l’OCP pour une coopération pour la recherche sur l’extraction de l’uranium des phosphates.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *