Energie : ONE : deux prêts pour le monde rural

Energie : ONE : deux prêts pour le monde rural

Généraliser l’accès à l’électricité dans le monde rural à l’horizon 2007. Le projet est ambitieux et nécessite de gros investissements. Pour en assurer le financement, Younès Maamar, directeur général de l’Office national de l’électricité (ONE), et Ahmed Mohamed Ali, président du Groupe de la Banque islamique de développement (BID), ont signé, mardi à Rabat deux contrats pour le financement des projets d’électrification rurale s’inscrivant dans le cadre de la quatrième et dernière tranche du Programme d’électrification rurale global (PERG).
En vertu de ces contrats, la BID octroie à l’ONE deux prêts de financement pour un montant global de 56,35 millions de dollars destinés à l’électrification de 1127 villages répartis dans 13 provinces du pays. Ces contrats ont été conclus en marge des réunions annuelles des instances financières arabes, tenues les 18 et 19 avril à Rabat.
Le premier prêt, intitulé « Istisnâa », d’un montant de 46,21 millions de dollars, est accordé pour une durée de 15 ans dont 3 années de grâce. Le deuxième prêt, « Qard Al Hassan », d’un montant de 10,14 millions de dollars, est quant à lui, accordé à l’ONE pour une durée totale de 20 ans dont 5 années de grâce.
Signalons à ce titre qu’il s’agit là de la troisième intervention de la BID dans le financement de ce programme d’électrification. En effet, la Banque islamique a déjà apporté son concours à l’ONE à deux reprises pour deux autres prêts : le premier d’un montant de 46,23 millions de dollars portant sur l’électrification de 986 villages, et le second prêt d’un montant de 53,45 millions de dollars pour l’électrification de 1.511 autres villages.
Ceci porte donc la contribution globale apportée par la BID au titre du PERG à près de 156,03 millions de dollars.
Il y a lieu de préciser que la quatrième tranche du PERG, qui constitue la dernière phase mise en œuvre par l’ONE au titre de ce programme, permettra de généraliser l’accès à l’électricité dans le monde rural à l’horizon 2007. Cette dernière tranche du PERG, qui a démarré en 2004, concernera 14.700 villages, soit près de quatre millions de foyers. Le taux d’électrification rurale (TER) au niveau national est passé de 72% en 2004 à 81% à fin 2005. Pour l’année 2006, l’ONE ambitionne de porter le taux d’électrification rurale à 89% et d’électrifier l’ensemble des foyers du monde rural à l’horizon 2007.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *