Energie: Une dynamique favorable à fin septembre

Energie: Une dynamique favorable à fin septembre

Une orientation favorable pour l’économie nationale au troisième trimestre. Les indicateurs affichent une configuration sectorielle positive. C’est ce que confirme la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa dernière note de conjoncture.

Le département relevant du ministère de l’économie et des finances attribue cette dynamique à la bonne tenue des métiers mondiaux du Maroc. Ce segment représente, en effet, près de 30% des exportations nationales. Parmi les facteurs relevés, l’allégement significatif du déficit commercial, l’évolution positive des transferts des MRE et le maintien des recettes de voyages couvrant ainsi 80,4% du déficit commercial contre 63,3% une année auparavant.

Le troisième trimestre 2015 a également été marqué par une dynamique favorable du secteur de l’énergie électrique. La production de l’énergie électrique s’est consolidée de 6,8% comparé à fin septembre 2014. L’amélioration a également été constatée au niveau de la consommation. L’évolution relevée est de 3,5% contre 3,2% la même période de l’année précédente. «Cette hausse est alimentée par la bonne tenue des ventes d’électricité de très haute, haute et moyenne tension destinée au distributeur (+2,9%) et de celle utilisée principalement par le secteur industriel (+1,6%) ainsi que les ventes d’électricité de basse tension (+12,3%)», indique la DEPF dans sa note de conjoncture.

En outre, la production de l’énergie électrique a connu au troisième trimestre de l’année une hausse de 7%, et ce après une progression de 4,6% à la même période de l’année passée.
Selon la DEPF, cette hausse est impulsée par l’amélioration de 12,1% de la production privée. La production de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a connu une décélération, reculant ainsi de 1,1% par rapport au troisième trimestre.

De même, le solde des échanges d’énergie électrique avec l’Espagne et l’Algérie a connu un repli de 16,9%, recouvrant une baisse du volume des importations de 16% après une progression de 14,5% l’année précédente. La consommation de l’énergie électrique a également observé une tendance haussière. La consolidation relevée à fin septembre est de 1,9%. Ceci résulte de l’augmentation de 1,3% de la demande de l’énergie de très haute, haute et moyenne tension et de 4,1% de celle de la basse tension.

La note de conjoncture de la DEPF met en relief également la situation du secteur du BTP au troisième trimestre. Il en ressort que la consommation de ciment a connu un léger repli à fin septembre. La baisse est de 1,4% à fin septembre.

Cependant le troisième trimestre a connu un renforcement du volume des crédits alloués au secteur de l’immobilier. La hausse est de 2,2%, tirée, selon la DEPF, par la consolidation de 5,7% des crédits accordés à l’habitat conjuguée au recul de 6,3% à fin juin de l’encours des crédits attribués à la promotion immobilière.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *