Energies renouvelables : Le Burkina fait appel à Masen

Energies renouvelables : Le Burkina fait appel à Masen

Le socle de coopération entre le Maroc et le Burkina Faso se renforce. Les deux pays ont scellé récemment une convention-cadre de partenariat ayant pour objet le développement de projets d’énergies renouvelables sur le plan bilatéral.

C’est ce que vient d’annoncer Masen, partie marocaine de ce partenariat. Cette convention conclue par Mustapha Bakkoury et Bachir Ismael Ouedraogo, ministre burkinabé de l’énergie, donnera naissance à une plate-forme des échanges entre les deux pays. Ce partenariat cible quatre volets stratégiques.

Il s’agit en effet de l’échange d’information, d’expertise, d’expérience et de savoir-faire. Le but étant de porter la pénétration des énergies renouvelables dans le mix énergétique à des niveaux appréciables. «Chez Masen, nous croyons fermement que le partage d’expertise et de savoir-faire avec nos voisins du Sud et du Nord est essentiel au développement technologique et économique des énergies renouvelables, afin d’en faire des technologies compétitives et accessibles», peut-on relever de Mustapha Bakkoury, président de Masen. Notons que cette convention a été ratifiée en marge de la récente visite du ministre burkinabé de l’énergie au Maroc.

En effet, Ismael Ouedraogo s’est rendu au Royaume du 7 au 9 juin. Une visite durant laquelle le ministre burkinabé s’est entretenu avec les responsables marocains en charge du secteur de l’énergie.

Cette visite fait suite à l’accord de coopération dans les domaines de l’énergie, des mines et de la géologie signé par Aziz Rabbah, ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, et  Harouna Kaboré. ministre burkinabé, du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Dans le cadre de cette visite, M. Ouedraogo a eu des entretiens avec le directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) Saïd Mouline, axés sur le développement de la coopération entre le Maroc et le Burkina Faso dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Le ministre burkinabé a également visité le complexe solaire Noor Ouarzazate et s’est dit «émerveillé» par la taille et la qualité de l’investissement. Il a fortement apprécié cette performance du Maroc en la qualifiant de «fierté africaine».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *