Energies renouvelables : Un nouveau dispatching dédié

Energies renouvelables : Un nouveau dispatching dédié

Il s’agit également de la mise à niveau du système du Dispatching national

Pour accompagner cette transition énergétique à laquelle se prépare le Maroc, l’ONEE a lancé un projet pour la mise en place d’un dispatching dédié à la gestion et la supervision des énergies renouvelables. Ce dernier sera  logé dans l’enceinte du dispatching national actuel, et ce  afin de permettre au gestionnaire du réseau d’assurer en temps réel la surveillance des flux de production à base d’énergies renouvelables, la mise à disposition des prévisions de la production intermittente et la supervision de la stabilité et la sécurité du système électrique national.

Ce projet sera également accompagné par la mise à niveau du système existant de téléconduite du dispatching national. «Suite aux Hautes orientations royales pour la diversification des sources d’énergies et l’introduction massive des énergies renouvelables, la production à base d’éolien et du solaire occupe désormais une place importante dans le mix énergétique national. En effet, le Maroc ambitionne d’augmenter la part du renouvelable à 42% à l’horizon de 2020 et 52% à l’horizon de 2030», expliquent les responsables de l’ONEE. Et de poursuivre: «Aujourd’hui, l’intégration des énergies renouvelables au réseau électrique national représente un défi de taille et impose une adaptation du système électrique national et ce en raison du caractère intermittent de ces sources.

Par conséquence, une connaissance pointue et à différents horizons de la production de l’énergie renouvelable permettra d’assurer en permanence son insertion dans les meilleures conditions de sécurité de réseau, de continuité de service, et de coût d’exploitation du système électrique national». La même source fait savoir que ce grand chantier s’inscrit dans le cadre des orientations de SM le Roi Mohammed VI, portant sur la promotion des énergies renouvelables et la sécurisation de l’approvisionnement du Royaume en énergie électrique.

Dans le détails, le projet de l’ONEE consiste à mettre en place une nouvelle plate-forme dédiée aux énergies renouvelables dotée d’outils technologiques performants et modernes destinés à la prévision de la production des énergies éolienne et solaire et la sécurité du système électrique national. Ce projet prévoit également le remplacement de l’infrastructure informatique hébergeant le système de téléconduite actuel, par une nouvelle plateforme intégrant les nouveaux standards internationaux en matière de gestion des systèmes électriques. Les travaux ont débuté en octobre 2018 et la mise en service est prévue en juillet 2020. Financé par la Banque mondiale dans le cadre du programme «énergie propre et efficacité énergétique», le projet nécessitera 8 millions de dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *