Ennakl-Automobiles : une tunisienne à la Bourse de Casablanca

Ennakl-Automobiles : une tunisienne à la Bourse de Casablanca

Après deux ans de stagnation, la place casablancaise s’ouvre de nouveau aux entreprises, en l’occurrence aux maghrébines. Il s’agit d’une première double cotation qui marque la reprise des introductions à la Bourse de Casablanca. Dans ce sens, les Bourses de Tunis et Casablanca annoncent l’introduction de la société tunisienne Ennakl-Automobiles avec une ouverture du capital à hauteur de 40% par la cession de 30% sur la place de Tunis et de 10% sur la place de Casablanca. «Cette opération tend à rapprocher les places financières boursières de Tunis et de Casablanca ainsi qu’à développer les échanges maroco-tunisiens», a souligné Mohamed Sakher El Materi , président-directeur général du Groupe Ennakl et du holding Princesse El Materi, lors d’une conférence de presse tenue à cette occasion, mardi 13 juillet 2010, à Casablanca. En effet, cette opération est un premier pas vers le rapprochement financier maghrébin. S’agissant de cette double cotation, qui selon les professionnels des deux places est un événement historique, M. El Materi affirme que «cette opération s’inscrit dans la vocation du groupe de diversifier son actionnariat et d’améliorer la visibilité du titre». De même, cette introduction participera à asseoir l’image de la Bourse casablancaise comme une place mature, attractive pour les émetteurs et rentable pour les investisseurs. Par ailleurs, Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, a affirmé que l’introduction de la société tunisienne a connu un grand succès. Cette réussite a été marquée par la clôture des souscriptions par anticipation le 25 juin, soit une semaine avant la fin de la période de souscription effective prévue pour le 2 juillet 2010. L’offre publique a été souscrite 22 fois en Tunisie et 8 fois au Maroc. Ainsi, Ennakl-Automobiles a décroché respectivement 49.000 et 9.000 nouveaux actionnaires dans les deux pays. Dans sa globalité, l’opération compte 12 millions d’actions cédées au public et un montant global de 770.640.000 dirhams. Sur la place casablancaise, près de trois millions d’actions ont été offertes au public à un montant global de 192.660.000 dirhams. L’analyse des résultats techniques de l’opération a révélé que 9011 souscripteurs, de 17 régions et de 17 nationalités différentes ont pris part à cette opération. En outre, le taux de satisfaction a enregistré 12,66% avec 23,7 millions d’actions demandées contre 3 millions d’actions attribuées. A noter que la réussite de cette première double cotation d’une entreprise tunisienne dans l’espace maghrébin fortifie les différents acquis et conforte les multiples initiatives entreprises par les pouvoirs publics dans les deux pays. Une idée soutenue par Habib Ben Yahia, secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe, qui à cette occasion a souligné que cette opération accélérerait le processus d’intégration financière maghrébine et traduit leur volonté d’œuvrer pour l’édification du Grand Maghreb.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *