Enquête sur l’importation des produits d’emballage

Suite à la requête présentée par l’Association professionnelle marocaine des imprimeurs (l’APMI), section emballages souples-, relative à le demande d’application des mesures de sauvegarde contre les importations de ces produits, le ministère du Commerce extérieur a décidé d’ouvrir une enquête en vertu des dispositions de l’article 15 de l’accord instituant une zone de libre-échange entre le Maroc et les Emirats arabes unis, qui donne droit aux parties d’appliquer des mesures de sauvegarde sur des produits qui causent ou menacent de causer un préjudice grave à la production nationale de produits similaires ou directement concurrents au produit importé.
Dans sa requête déposée au nom de ses adhérents, l’APMI souligne que le secteur de l’industrie d’emballage souple a subi un préjudice dû aux importations massives des emballages souples originaires des EAU, suite à l’entrée en vigueur de l’accord établissant une zone de libre-échange entre le Maroc et les EAU, précisant que les importations originaires des EAU ont progressé de 270 pc entre 2002 et 2003, et que 57 pc des importations de l’année 2003 ont été réalisées au cours du dernier quadrimestre de cette année (période coïncidant avec l’entrée en vigueur de l’accord), ajoute le communiqué.
Ainsi, le ministère du Commerce extérieur invite toute partie intéressée (producteur, importateur, exportateur…) à lui soumettre son avis par écrit dans un délai ne dépassant pas 45 jours, indique le communiqué. Par ailleurs, le ministère annonce qu’une audition publique à ce sujet est prévue le 22 juin au siège du ministère, à laquelle toute partie intéressée peut prendre part en vue d’exprimer son point de vue sur cette question, ajoute la même source.
L’article 15 de l’accord instituant une zone de libre-échange entre le Maroc et les Emirats arabes unis donne droit aux parties d’appliquer des mesures de sauvegarde sur un produit, conformément aux règles et procédures prévues par l’accord de l’Organisation mondiale du commerce, rappelle-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *