Entre développement économique et prélèvement bancaire : Les certitudes de Boussaid

Entre développement économique et prélèvement bancaire : Les certitudes de Boussaid

Le modèle de développement mis en place par le Maroc n’est pas à contester. C’est ce qu’a souligné explicitement Mohamed Boussaid. Le ministre de l’économie et des finances qui s’est exprimé mardi à la Chambre des conseillers, en réponse à une question orale du groupe Authenticité et Modernité, a souligné que «le modèle marocain de développement n’a pas encore épuisé tout son potentiel».

Et d’ajouter que «la stratégie de développement initiée par notre pays repose sur un modèle économique qui a fait preuve d’importantes potentialités et d’une grande capacité de résilience face à l’instabilité économique que connait notre environnement».

M. Boussaid a également précisé que ce modèle de développement mis en place depuis une décennie s’appuie sur deux piliers majeurs, la consommation et l’investissement, qui n’ont pas encore épuisé leurs capacités. Dans un autre contexte, Mohamed Boussaid a assuré que son département étudie actuellement les formules devant régir de manière efficiente les opérations de prélèvement automatique des comptes des clients des banques.

Selon le ministre, «le département de l’économie et des finances s’attelle avec sérieux à cette problématique en concertation avec le Groupement professionnel des banques du Maroc et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) en vue de parvenir à une formule devant aussi bien garantir les droits du client à être informé de l’opération qu’assurer le droit des services des impôts au recouvrement des impôts».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *