Entre nouveautés, opportunités et échanges: Hub Africa promet une édition spéciale pour 2016

Entre nouveautés, opportunités et échanges: Hub Africa promet une édition spéciale pour 2016

Hub Africa entend renforcer son rôle de lieu de rencontre et d’échanges permanent entre les différents acteurs économiques nationaux et internationaux.

Hub Africa est de retour pour une 4ème édition! Cette 1ère plate-forme dédiée aux investisseurs et aux entreprises en Afrique revient cette année avec pour thème «L’entrepreneuriat comme accélérateur de l’émergence économique du continent». Ainsi, cet événement se tiendra les 7 et 8 avril 2016 à Casablanca avec le Sénégal comme invité d’honneur. Il faut dire que suite au succès rencontré lors des trois premières éditions avec plus de 100 exposants, 5.000 dirigeants présents, et plus de 900 rencontres B2B, Hub Africa se positionne désormais comme une plate-forme d’échange incontournable pour les investisseurs et entrepreneurs qui veulent développer leurs activités sur le continent africain.

C’est ainsi qu’en 2016, prendront part à ce rendez-vous unique à Casablanca plus de 5.000 dirigeants, dont les acteurs économiques de plusieurs pays africains et européens, chefs d’entreprises, entrepreneurs, porteurs de projets, fournisseurs, acheteurs, fonds d’investissement, business angels, banquiers, experts et consultants. Hub Africa entend ainsi renforcer son rôle de lieu de rencontre et d’échanges permanent entre les différents acteurs économiques nationaux et internationaux opérant dans le domaine de l’entrepreneuriat et de l’investissement sur le continent.

En effet, cette plate-forme met l’accent sur le partenariat triangulaire Maroc-Afrique-Europe et la coopération Sud-Sud via des rendez-vous B2B dédiés et permanents, tout en ayant comme objectif de permettre aux entrepreneurs et dirigeants de développer leurs affaires afin de construire des partenariats viables, aptes à intégrer la culture plurielle et les particularités du continent africain.

«Les gisements de croissance sont en Afrique»
Trois questions à Alioune Gueye, président de NGE Impact et commissaire général de Hub Africa

Alioune-Gueye-Hub-AfricaALM : Quelles sont les nouveautés que vous nous réservez pour cette 4ème édition de Hub Africa ?
Alioune Gueye : Cette édition réserve de nombreuses surprises aux participants avec  comme grande nouveauté la présentation d’un nouveau produit e-learning dédié à l’intelligence économique qui sera en accès libre sur le site Internet «www.hubafrica.co». En parallèle, pour l’édition 2016, nous proposons un Hackaton à dimension continentale, un hors-série spécial dédié à l’écosystème entrepreneurial, en plus de l’ouverture du pitch sur l’international. Enfin, il y a du nouveau même au niveau du choix du thème retenu pour cette édition. En effet, l’édition 2016 se tient sous la thématique : «l’entrepreneuriat comme accélérateur de l’émergence économique du continent». En ce sens, ce qui a motivé ce choix est principalement le fait que tous les pays africains se sont dotés d’un plan Emergence dans un horizon de 15 à 20 ans. Ainsi, choisir le thème de l’entrepreneuriat c’est rappeler que ce sont les entrepreneurs qui créent les entreprises de demain, qui à leur tour créeront les emplois d’après demain.

Cette édition intègre la dynamique et les enjeux de la COP22. Comment cela va-t-il se traduire lors de l’événement ?
Outre la présence du ministre en charge de l’environnement, cela se traduira par une action concrète. C’est ainsi que toutes les chaises seront en carton bio-dégradable, tout comme les poubelles. Un geste éco-citoyen qui aura certainement un impact direct sur les participants.

Selon vous, l’Afrique est-elle un réel relais de croissance pour le Maroc et l’Europe ?
Tout le monde conviendra que les gisements de croissance sont en Afrique. L’urbanisation croissante, l’émergence d’une classe moyenne, le développement d’une société de consommation en sont les trois vecteurs. Et c’est là tout l’intérêt d’un événement de la taille de Hub Africa. Aussi, pour cette 4ème édition, nous nous attendons à une forte mobilisation des entrepreneurs et des investisseurs, avec des annonces fortes en faveur de l’écosystème entrepreneurial en Afrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *