Entreprendre : Le Maroc est devenu un pays attractif pour les investissements

Le Maroc est devenu «un pays attractif pour les investissements par excellence» grâce, notamment, à sa stabilité politique, sa position géographique à proximité de l’Europe, ses infrastructures et aux facilités douanières, a souligné, lundi au Caire, le secrétaire d’Etat chargé du Développement territorial, Abdessalam Mesbahi. Dans un exposé devant les participants au 2-ème Forum de l’investissement du Caire, M. Mesbahi a ajouté que le Maroc s’est engagé, de manière concrète, dans un processus d’encouragement des investissements privés nationaux et étrangers, à travers la consécration de la libéralisation, l’ouverture à l’internationale des opérateurs économiques et la réforme globale du système national d’investissement. Le secrétaire d’Etat a mis l’accent sur la modernisation de l’arsenal juridique et le cadre organisationnel régissant le secteur de l’investissement, rappelant à ce propos la Lettre Royale au Premier ministre relative à la gestion déconcentrée de l’investissement (janvier 2002), la circulaire du Premier ministre instituant une commission interministérielle des investissements (mars 1998), la Vision 2010 pour la promotion du tourisme et le programme "Rawaj" pour le développement du commerce intérieur, entre autres.  Il a, en outre, cité les différentes mesures prises pour la promotion des projets d’habitat, notant que pour améliorer les performances dans ce secteur, le budget 2008 a comporté de nouvelles dispositions relatives à des exonérations fiscales au profit des promoteurs immobiliers.
 Le projet du Code de l’urbanisme, qui est actuellement en examen, comporte une panoplie de mesures visant à dynamiser et à encourager l’investissement dans ce secteur, notamment la mise en place d’un plan directeur de la population, la création de nouveaux mécanismes de financement et la programmation d’incitations fiscales au profit des opérateurs engagés dans la construction des nouvelles villes, a-t-il poursuivi. Le secrétaire d’Etat a enfin fait remarquer que l’appui à l’investissement au Maroc se fait dans le cadre d’une approche territoriale intégrée, à la lumière d’une méthodologie spatiale visant le développement durable. Le Forum d’investissement du Caire, qui réunit sur deux jours des décideurs et des opérateurs économiques, examine les opportunités d’affaires dans les pays arabes et les voies de développer les investissements interarabes et d’améliorer le climat d’affaires dans la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *