Entrepreneuriat social: Premier appel à candidature chez Espace Bidaya

Entrepreneuriat social: Premier appel à candidature chez Espace Bidaya

Le concept créé et animé par le Comptoir de l’innovation vise à accompagner et promouvoir le développement de l’entrepreneuriat social dans le monde. Pour rappel, le Comptoir de l’innovation s’est implanté il y a quelques mois au Maroc pour soutenir l’émergence et le développement de start-up innovantes, à fort impact social.

Le critère environnemental représente une donnée essentielle en termes de sélection. «Le Maghreb ,et en particulier le Maroc, est une zone géographique stratégique pour le Comptoir de l’innovation. L’entrepreneuriat social y est en plein essor. Or, encore trop peu de structures d’accompagnement existent à ce jour. Les jeunes entrepreneurs sociaux sont les pourvoyeurs d’emplois de demain et nous souhaitons leur apporter les conseils et outils clés à leur succès», affirme dans ce sens Nicolas Hazard, président du Comptoir de l’innovation

Concrètement, les entrepreneurs désireux d’intégrer la première promotion de l’incubateur devront envoyer leur dossier de candidature avant le mardi 6 octobre minuit. «Au terme du processus de sélection, les 6 projets retenus bénéficieront d’un accompagnement sur mesure fondé sur l’expertise et le réseau du Comptoir de l’innovation pour une durée d’un an à compter du début novembre 2015», assurent les organisateurs.

En guise de soutien, les entrepreneurs incubés bénéficieront de formations collectives animées par des experts sur un ensemble de problématiques clés. La démarche du mentoring est aussi retenue dans la stratégie globale de l’ONG. En clair, le mentor attitré partagera avec l’incubé son expérience d’entrepreneur et l’aidera à surmonter les étapes difficiles dans la période de lancement.

Structurer les projets, c’est aussi le leitmotiv des accompagnateurs de l’association. Il est clair que la visibilité à l’échelle nationale grâce à la mise en relation avec l’écosystème start-up marocain lors d’événements de networking est nécessaire pour pérenniser de tels projets. L’ONG s’engage aussi à donner de la visibilité aussi sur le plan international étant donné son implication actuelle à travers le monde.

Bref, l’Espace Bidaya offre aux porteurs de projets répondant aux normes requises un espace de travail tout équipé, favorisant l’échange et l’innovation. Il bénéficie également du soutien de la fondation Drosos. Active en  Égypte, en Jordanie, au Liban, au Maroc, en Palestine et en Tunisie, cette organisation non gouvernementale suisse vise à améliorer efficacement et durablement les conditions de vie des personnes en situation précaire et de protéger l’environnement. Le Maroc, en mettant en place le CESE et en instituant l’INDH, signe son engagement en la matière. Un exercice qui ne pourra réussir qu’à travers le développement de l’entrepreneuriat social. L’exercice n’est pas simple car il sous-entend accompagnement et donc disponibilité des mentors. Il demeure toutefois salutaire. La démarche américaine a déjà fait ses preuves ailleurs. Au Maroc elle connaît un engouement certain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *