Entreprise : Le CRI de Kénitra bat tous les records

Entreprise : Le CRI de Kénitra bat tous les records

Kénitra bat le record en création d’entreprises.  Le Centre régional d’investissement (CRI) de cette ville du Gharb vient d’enregistrer la création de 1908 entreprises durant le premier semestre 2006. Cette réalisation lui permet d’occuper la deuxième place après le Grand Casablanca. Cette orientation vers la hausse s’est confirmée, selon un communiqué du CRI, par le nombre des créations d’entreprises enregistré durant l’année 2006.  Un total de 8430 emplois ont été enregistrés avec la création de 1908 unités avec un montant de 620 millions DH. Par secteur d’activité, les entreprises créées montrent la prédominance du secteur des services avec 45,4%, suivi du secteur du commerce 43%, du Bâtiment et travaux publiques ainsi que le secteur industriel 3%.
Le deuxième guichet d’aide aux investisseurs a étudié 217 projets. Ces mêmes projets totalisent un montant d’investissement de 2,4 milliards de dirhams et comptent générer 11679 postes d’emploi. Le délai de création d’une entreprise au CRI de Kénitra est moins de 8 heures et a enregistré un record pendant les mois de juin, juillet et août : un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a effectué toutes les formalités relatives à la création de son entreprise en moins de quatre heures. Pour simplifier davantage les procédures et pour éviter aux entrepreneurs des déplacements inutiles, le CRI de Kénitra a fait appel aux nouvelles technologies pour la gestion et le suivi de la création d’entreprises par SMS. Pour  être encore plus à l’écoute des clients, le CRI a décidé de se soumettre à leurs jugements. Cette volonté a été matérialisée par la mise en place des «boutons-poussoirs» qui permettent aux insatisfaits d’appuyer sur la sonnette pour être reçus immédiatement et pour examiner avec eux leurs demandes. Autre intervention des moyens technologiques : création du Système d’information géographique (SIG) régional.  Le CRI de Kénitra a mis en place ce système pour répondre aux attentes des investisseurs et des acteurs économiques de la région. Ce SIG permet en fait un accès numérique à des données consolidées sur l’ensemble du territoire de la région et l’extraction des informations relatives à l’environnement de l’investissement au niveau de la région du Gharb-Chrarda-Béni Hssen. «Le noyau du système est constitué de fonds de cartes de la région, des cartes vectorisées, des réseaux de communication et des infrastructures de base. Les données cadastrales constituent la base de cet outil de consultation. Elles servent, de référentiel cartographique pour les plans d’aménagement et leur règlement, facilitant ainsi la gestion du foncier et des procédures d’urbanisme. Ce qui permet l’obtention des affectations des terrains.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *