Entreprise : L’ONEP s’implante en Mauritanie

Entreprise : L’ONEP s’implante en Mauritanie

En remportant un important contrat en Mauritanie, l’ONEP a réalisé son premier exploit au niveau international. Ce contrat va être signé dans quelques jours entre le groupement SCP (France) / ONEP d’un côté et le gouvernement mauritanien représenté par la Société nationale des eaux (SNDE) pour une valeur de deux millions de dollars.
Il s’agit d’un contrat d’assistance technique à la maîtrise d’ouvrage et plus précisément à l’unité de gestion mauritanienne chargée du suivi et du contrôle des travaux de cet important projet d’AEP de Nouakchott à partir du fleuve du Sénégal. L’obtention de ce contrat est l’aboutissement d’un long processus d’avis de manifestation d’intérêt et de consultation, lancé par le gouvernement mauritanien sur financement du Fonds arabe pour le développement économique et social (Fades) en décembre 2005.
Selon le directeur général de l’ONEP, Ali Fassi El Fihri, «l’importance de ce contrat découle en fait des grands travaux qui vont permettre d’alimenter en eau potable la capitale Nouakchott à partir du fleuve du Sénégal sur un linéaire de près de 200 km». Les prestations de l’ONEP concernent deux volets. Le premier est relatif à la mise à disposition d’experts dans différentes disciplines : génie civil, traitement des eaux, électromécanique, gestion des marchés publics…et le deuxième volet concerne la formation de cadres et techniciens mauritaniens dans le domaine de la conduite, du suivi et du contrôle des travaux d’eau potable. Pour l’ONEP, il s’agit d’une nouvelle orientation stratégique. «Je pense que l’ONEP a accumulé et capitalisé, depuis plus d’un demi-siècle, suffisamment d’expérience et de savoir-faire qu’il convient de faire partager et faire bénéficier à d’autres partenaires, notamment dans les pays du Sud et de l’Afrique subsaharienne ; cela est encore plus vrai pour les pays frères et voisins comme la Mauritanie», explique M. Fassi El Fihri. Et d’ajouter que la nouvelle stratégie de l’Office s’appuie également sur le fait que «nous sommes un organisme public avec une forte culture d’efficacité et de gestion moderne et autonome qui ne doit plus être uniquement l’apanage du privé. Nous souhaitons montrer que nous sommes capables de faire aussi bien que le privé pour un coût moindre». «Quand on parle à l’ONEP de partenariat, ce n’est pas du marketing, c’est réellement du partenariat durable. Il s’agit véritablement du transfert du savoir-faire. Je sais que c’est aussi la stratégie et la politique suivies par les dirigeants mauritaniens et qui ont commencé déjà à donner leurs fruits, avec le lancement de ce grand projet et le recrutement de ressources humaines qualifiées mauritaniennes qui constituent aujourd’hui l’ossature principale de la SNDE», conclut-il.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *