Entreprises : La BCP s’attaque à la franchise

Entreprises : La BCP s’attaque à la franchise

La Banque centrale populaire (BCP)  vient de lancer un crédit spécial pour  développer la franchise. Baptisé «Crédit franchise», ce produit, lancé il y a plus de 8 mois, connaît beaucoup de succès auprès des entrepreneurs. «Sans campagne de communication ni tapage médiatique, ce crédit a séduit. Depuis son lancement, nous avons traité plus d’une quarantaine de dossiers. Cela prouve que ce nouveau produit répond à un besoin de plus en plus croissant», annonce Jalil Sebti, directeur marketing, marché des entreprises et institutionnels à la BCP. Actuellement, l’on dénombre plus de 308 enseignes à travers le pays. Entre 2004 et 2005, le nombre de masters franchisés est passé de 97 à 110, soit un taux d’évolution de 13%. En fait, le Maroc comptait plus de 1800 points de vente en 2005 contre 1.700 en 2004, soit une évolution de 7%. La branche de l’habillement et de la lingerie demeure celle qui attire le plus d’investisseurs avec une part de marché de 29%. Pour accompagner cette évolution, la BCP s’est penchée sur les obstacles rencontrés par les investisseurs pour la création d’une franchise. «Deux freins ont été définis par les professionnels du secteur. Il s’agit du financement et de l’immobilier. Les droits d’entrée sont élevés et non pris en compte par les banques dans les programmes d’investissements finançables. Idem pour le droit au bail», précise M. Sebti. Ainsi, cette banque propose de financer les droits d’entrée avec un plafond d’un million de dirhams, des droits au bail avec un plafond d’un million de dirhams, les frais préliminaires, les aménagements ainsi que le besoin en fonds de roulement durant trois mois d’activité. La quotité du financement s’élève jusqu’à 70% du programme finançable, avec un taux d’intérêt de 5,5% et une durée de remboursement de 7 ans avec une année de différé. «La franchise est un secteur qui est appelé à se développer davantage durant les années à venir. Les entrepreneurs sont intéressés, puisque le franchisé bénéficie de l’expérience en marketing, en gestion, en mode d’approvisionnement ainsi que de la notoriété de l’enseigne», souligne Laïdi El-Wardi, directeur général adjoint du pôle marketing et communication à la BCP. Prêt-à-porter, ameublement, restauration, produits cosmétiques, jouets, optique… la franchise s’attend à un avenir prometteur grâce aux facilités bancaires.

Avantages de la franchise 

Le commerce en réseau est un secteur économique qui se développe avec une cadence relativement rapide au Maroc. Les avantages de la franchise concernent:
• La notoriété de l’image de marque du franchiseur.
• Le package de services mis à la disposition du franchisé : formation, assistance, savoir-faire…
• La solidarité du réseau.
• Le taux d’échec très faible.
• L’efficacité commerciale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *