Entreprises : La MAMDA s’ouvre sur l’étranger

Entreprises : La MAMDA s’ouvre sur l’étranger

La MAMDA-MCMA vient d’établir un pont avec le marché français. La signature, le 14 mars à Rabat d’un partenariat avec le français Macif permet à la Mutuelle agricole marocaine d’assurances-mutuelle centrale marocaine d’aassurance de suivre ses affiliés en dehors du territoire marocain. Avec cet accord, scellé côté marocain par Abed Yacoubi Soussan, président de la MAMDA-MCMA et, par Gérard Andreck, président du groupe Macif, le français trouve le moyen de proposer une assurance à ses affiliés qui s’expatrient au Maroc pour une durée de plus de trois mois ou qui y disposent de résidence secondaire.
Côté marocain, les affiliés de la MAMDA-MCMA qui arrivent en France peuvent bénéficier des produits et des services de la Macif. De même, en prolongement de cet accord, les fondations de la Macif et de la MAMDA-MCMA ont prévu de collaborer sur des projets communs.
A rappeler que la MAMDA-MCMA, créée il y a maintenant 87 ans (la Macif quant à elle a plus d’un demi-siècle d’histoire) couvre 5% du marché marocain des assurances. L’entreprise puise sa force notamment dans le marché des particuliers dont il est leader et la diversité de ses prestations, comprenant une large gamme de produits et services en assurance dommage et assurance de personnes. Concrètement, l’accord de partenariat permet aux deux parties de pouvoir proposer réciproquement à leurs membres expatriés une couverture complète. Celle-ci englobe des prestations courantes comme l’Assurance automobile, l’Habitation, la Santé et la Prévoyance. Les dossiers des clients de la mutuelle française qui s’établissent au Maroc seront de facto suivis par la MAMDA-MCMA. Idem pour les particuliers marocains affiliés chez la MAMDA durant leur séjour dans l’Hexagone.
Si chez la mutuelle marocaine, l’on confirme ce partenariat stratégique, en revanche l’on reste discret sur les objectifs et le contenu de la convention. Connaissant la similarité des deux groupes, fortement impliqués dans le social, avec une forte présence dans le rural, l’on peut dire d’ores et déjà que ce partenariat prolonge les activités des deux groupes. Outre ce prolongement territorial des activités des deux partenaires qu’apporte la convention, il est aussi question, souligne la presse spécialisée, d’un soutien technique de la Macif à son homologue marocaine pour renforcer son système informatique. Un grand besoin se ressent à ce niveau puisque depuis le premier janvier 2007, du fait de la loi, les indépendants marocains ont obligation de souscrire une assurance santé. La MAMDA-MCMA et Wafa Assurances, délégués par l’Etat dans le cadre du programme Inaya,  accueilliront ainsi 400 000 nouveaux souscripteurs en santé dans les prochains mois. Pour vendre ce produit aux indépendants, la MCMA s’appuie sur les réseaux de la fondation Banque Populaire. Quant à la Macif, avec 4,6 millions affiliés, elle est présente dans l’assurance des biens, mais aussi dans les domaines de la santé de la prévoyance, du crédit, de l’épargne, de l’assistance, des services à la personne…Un bon exemple pour la MAMDA-MCMA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *