Entretiens maroco-français sur le renforcement de la coopération industrielle

Entretiens maroco-français sur le renforcement de la coopération industrielle

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Abdelkader Amara a eu, jeudi à Rabat, des entretiens avec le ministre du redressement productif français, Arnaud Montebourg axés particulièrement sur les moyens de renforcer les relations de coopération entre le Maroc et la France dans le domaine industriel.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette entrevue, M. Amara a indiqué que le Maroc a donné son accord de principe à la proposition française visant à créer des partenariats entre les équipementiers automobiles marocains et leurs homologues français dans le but de garantir la pérennité de ce secteur confronté à un certain nombre de problèmes en France à l’heure actuelle.
Il a appelé dans ce sens à tirer profit de l’expertise française en la matière qui permettra certes de créer des opportunités d’emploi dans les deux pays, se disant convaincu que la déclaration de coopération industrielle maroco-française, qui sera signée dans la journée par les deux ministres, va booster les relations bilatérales dans ce domaine.
Pour sa part, M. Montebourg a indiqué dans une déclaration similaire que cette rencontre a été une occasion pour les deux parties d’examiner les moyens à même de développer le partenariat bilatéral dans le domaine de l’industrie, saluant, à cette occasion, « l’histoire très forte et le partenariat économique de très haut niveau » qui lient les deux pays.
Ces entretiens ont eu lieu en marge de la 11ème réunion de haut niveau maroco-française dont les travaux se sont ouverts jeudi à Rabat sous la co-présidence du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et du Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault.
La réunion, placée sous le thème « France-Maroc : un partenariat d’exception au service de la jeunesse », sera marquée par la signature de plusieurs conventions de prêt consentis par l’Agence française de développement (AFD) pour financer des projets de développement au Maroc. (MAP).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *