«Enviro Maroc» : Pour la gestion et la protection de l’environnement

Le 4ème salon «Enviro Maroc» pour la gestion et la protection de l’environnement  se tiendra à Casablanca  du 24 au 26 octobre. «Enviro Maroc 2007 reflète l’importance de la coopération maroco-allemande dans le domaine de l’environnement», a  souligné Gottfried Haas, ambassadeur d’Allemagne au Maroc, lors d’une conférence de presse tenue mardi à Casablanca.
Il a également mis en valeur les efforts déployés par son pays pour la protection de l’environnement et la réduction de l’émission du gaz carbonique à effet de serre. Organisée par la Chambre allemande de commerce et d’industrie au Maroc (AHK), en collaboration avec la Coopération technique allemande (GTZ) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), cette manifestation constitue une opportunité propice au transfert des technologies dans le domaine de l’environnement. Quelque 46 exposants d’Allemagne, de France, d’Autriche, de Suisse et du Maroc participeront à «Enviro 2007» qui s’étalera sur une superficie d’environ 700 m2. Des entreprises actives dans les domaines de l’approvisionnement en eau potable, du traitement des eaux usées industrielles et communales, de la gestion et du traitement des déchets ménagers et industriels et des énergies renouvelables seront aussi présentes. Un séminaire sous le thème «Le marché de l’environnement au Maroc : des opportunités d’affaires et d’investissement» sera organisé parallèlement à ce Salon où il sera question d’énergies renouvelables, de gestion des déchets au niveau communal et des déchets industriels spéciaux, de traitement de l’eau ainsi que de la gestion de l’assainissement liquide.
 Les organisateurs de ce Salon tablent sur la présence de quelque 1200 visiteurs professionnels, notamment africains et européens. Afin de porter son soutien aux initiatives de protection de l’environnement, le gouvernement marocain a instauré le Fonds de dépollution industrielle (FODEP) financé depuis mi-1998 dans le cadre de la coopération financière par des fonds du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) à travers la KFW.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *