Environnement des affaires à Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra: La région se dote de son CREA

Environnement des affaires à Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra: La région se dote de son CREA

La région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra vient de se doter de son Comité régional de l’environnement des affaires (CREA), présidé par Mohamed Yahid Bouchaab, wali de la région.
A l’instar des autres régions du Maroc, le renforcement de l’attractivité de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra en matière d’investissement figure parmi les priorités des autorités locales, et ce pour faire de cette partie du Royaume un site pilote au niveau des provinces du Sud.

Dans ce sens, cette région vient de se doter de son Comité régional de l’environnement des affaires présidé par le wali de la région et composé de membres représentant des partenaires publics et privés, dont le Conseil régional, le Centre régional d’investissement (CRI), les collectivités locales, les opérateurs économiques et les Chambres professionnelles.

La création de ce comité vient en réponse aux recommandations du Comité national de l’environnement des affaires. Il permettra aux acteurs locaux et centraux de faire les diagnostics appropriés et objectifs de la situation, et aidera à la prise de décisions liées à l’amélioration de l’environnement des affaires et l’encouragement des investissements dans la perspective d’aboutir au développement durable escompté.

Ainsi lors d’une réunion ténue récemment au siège de la wilaya de Laâyoune consacrée à la présentation du plan d’action de ce comité, les intervenants ont souligné que le lancement de cette initiative vient à point nommé, vu le volume des investissements qui sera injecté dans cette région et qui a été annoncé au mois de mars dernier lors du Forum d’investissement régions Sud organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Ce comité aura notamment pour missions d’entamer des actions d’amélioration de l’environnement régional des affaires, proposer des solutions aux difficultés et contraintes liées au domaine des affaires au niveau régional et coordonner les efforts en matière d’amélioration du climat régional des affaires. Il veillera également sur le développement de la compétitivité de la région à travers l’amélioration de l’environnement juridique, administratif et réglementaire en cernant les entraves liées à l’investissement et au climat des affaires, l’accélération de la mise en place des déclinaisons régionales des stratégies sectorielles pour faire profiter les entreprises des opportunités offertes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *