Environnement : OCP aménageur du Pôle Urbain de Mazagan

Environnement : OCP aménageur du Pôle Urbain de Mazagan

Depuis plusieurs années, l’environnement est devenu un sujet important au niveau mondial, mais aussi au Maroc. C’est pour cela que l’Office chérifien des phosphates à travers la Société d’aménagement et de développement de Mazagan (SAEDM) vient de lancer les travaux d’aménagement du Pôle Urbain de Mazagan (Puma).

Fruit de la vision du Groupe OCP et du ministère de l’économie et des finances, le projet a comme ambition de faire de ce nouveau pôle urbain un modèle national de ville durable, éco-conçue et solidaire. Cette ville capitalisera sur les forces vives de son territoire d’accueil et sera orientée vers le savoir et l’innovation. Les travaux d’aménagement lancés portent sur une tranche prioritaire d’une superficie de 200 hectares, sur les 1.300 que devrait constituer le projet, à terme. Cette tranche prioritaire est composée de parcelles au sein de la Centralité A, ainsi que la Centralité D. L’aménagement se fera autour de la Centralité A qui comprendra de l’habitat collectif, des écoles, collège, lycées, un campus universitaire, des commerces, des bureaux, un hôtel et un village des arts. Quant aux parcelles de la Centralité D, elle sera aménagée à proximité du parc des expositions internationales appartenant à la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec) inauguré fin 2015 (qui vient d’accueillir la 10ème édition du Salon du cheval d’El Jadida).

Celles-ci comprendront principalement un campus Mazagan (des bureaux OCP, un siège pour JESA, l’Université UM6P et un centre d’incubation), mais aussi du boulevard central (forestier) permettant de relier les deux extrémités du projet. Le programme Puma, conçu sur un modèle de partenariat public privé, vise à faire émerger une nouvelle entité urbaine formée par El Jadida et Azemmour, ainsi que d’appuyer l’essor des territoires d’implantation du Groupe OCP, notamment via le soutien de la dynamique de la plate-forme industrielle de Jorf Lasfar.

Les 1.300 hectares de Puma dont l’investissement est de 5 milliards de dirhams seront composés de 200 hectares de voiries principales et 300 hectares d’espaces verts. Près de 600 hectares accueilleront les différentes composantes du projet que sont : la zone résidentielle, le pôle académique, l’espace de recherche et d’innovation, les équipements touristiques, culturels et sportifs ainsi que les zones d’activités tertiaires. A l’horizon 2034, Puma devrait accueillir 134.000 habitants. En plus d’être une cité au confluent de l’essor économique, de la protection de l’environnement, du savoir et de l’innovation, le Pôle Urbain de Mazagan devrait intégrer trois facteurs majeurs d’attractivité.

Elle sera une ville connectée, pionnière dans l’utilisation des nouvelles technologies au Maroc et parfaitement intégrée dans un territoire urbain et durable. Puma aura un cadre de vie d’exception, entre océan et forêt, offrant un ensemble de services et d’infrastructures de qualité. Il aura aussi un pôle académique reconnu permettant le développement de la recherche, du savoir et de l’innovation, signature urbanistique de Puma.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *