Eolien : Les premières turbines du Parc Khalladi en marche

Eolien : Les premières turbines du Parc Khalladi en marche

Il produira annuellement près de 380 gigawattheures

Le Parc éolien Khalladi désormais productif. Le projet a commencé à injecter ses premiers kilowattheures dans le réseau haute tension. C’est ce que vient d’annoncer Acwa Power développeur dudit projet en collaboration avec le fonds d’investissement ARIF. Inscrit dans le cadre de la loi 13-09 sur les énergies renouvelables, le Parc vient contribuer à la réalisation des ambitions du Maroc en matière de développement des capacités en énergies renouvelables soutenant ainsi le tissu industriel national. Le parc Khalladi produira annuellement près de 380 gigawattheures, soit la consommation annuelle moyenne d’une ville de 400.000 habitants.

L’électricité produite va être vendue directement aux clients haute tension, en l’occurrence aux entreprises industrielles. «Aujourd’hui marque une étape importante pour Acwa Power au titre de nos ambitieux objectifs de développement au Maroc. L’exploitation performante de nos centrales alliées à l’excellente collaboration avec le gouvernement et les organisations en place sont à même de nous permettre de sécuriser l’accès à l’énergie tout en assurant une croissance durable de l’économie», souligne à cet égard Paddy Padmanathan, directeur général d’Acwa Power. Techniquement, le Parc est composé de 40 turbines éoliennes de 3 mégawatts, construites par l’équipementier Vestas chargé également de l’exploitation et de la maintenance.

Chaque turbine, dont les dernières seront opérationnelles dans un délai de 4 mois, est installée sur une tour de 80 mètres et équipée de 3 pales de 45 mètres.  «La connexion des premières turbines du Parc éolien Khalladi au réseau national d’électricité, et le début de fourniture de l’énergie verte à nos clients, marque le franc succès d’un long processus de développement auquel Infra Invest a activement contribué», souligne à cet égard Badis Derradji, directeur général régional d’Acwa Power. Pour rappel, le Parc Khalladi est le pemier projet d’énergie renouvelable financé par la Banque européenne pour la reconstitution et le développement. Situé à 30 kilomètres de Tanger, il  est détenu à  hauteur de 75% par Acwa Power et à 25% par Argan Infrastructure Fund (ARIF) géré par Infra Invest. Ce projet consolide le positionnement d’Acwa Power dans la région et ce en sa qualité de développeur, d’investisseur et d’exploitant de centrales électriques et d’unités de dessalement d’eau.

Acwa Power est aujourd’hui présent dans 10 pays du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord, de l’Afrique du Sud et de l’Asie du Sud-est. Son parc global totalise un investissement de plus de 30 milliards de dollars, soit une capacité de production d’électricité de plus de 22 gigawatts et une capacité de dessalement d’eau de 2,5 millions de mètres cubes par jour. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *