Eqdom publie son baromètre auto

Eqdom publie son baromètre auto

Les ventes de voitures particulières à fin juin 2011 ont enregistré un bond de 6,19% par rapport au premier semestre 2010. C’est ce qui ressort de la 2ème édition du baromètre du marché de l’automobile marocain publié par Eqdom. «Véritable outil qui prend le pouls du secteur, transparent et clair, ce baromètre traite différentes facettes du marché de l’automobile qui permettront de décrypter toutes les tendances de l’année en donnant les outils nécessaires pour établir les prévisions de l’année prochaine», a souligné Abderrahim Rhiati, administrateur-directeur général d’Eqdom, lors d’une conférence de presse tenue, mardi 11 octobre, à Casablanca. Par ailleurs, ce baromètre confirme pour cette année la reprise du marché de l’automobile initiée vers la fin 2010. Ainsi, confirmant la reprise du marché, les possesseurs de voitures sont 8% de plus en 2011, ce qui signifie une stabilité en terme de part de parc. Dans ce sens, au cours du 1er semestre de l’année en cours, 50.659 véhicules neufs particuliers ont été vendus. Ce qui représente une hausse de 6.19% par rapport au premier semestre 2010. À contrario, la commercialisation des produits montés localement marque une baisse de 2,76%. Dans le top ten des marques, deux ont tiré particulièrement leur épingle du jeu, Dacia et Renault, loin devant Citroën et Peugeot. Autre constat relevé par le baromètre: la faiblesse du taux d’équipement de la population urbaine relativement aisée. Cette catégorie, qui représente le cœur de cible du marché et qui fait l’objet de ce sondage, n’est en effet équipée qu’à hauteur de 38%. Bien qu’en très légère diminution par rapport à l’année dernière, l’intention d’achat démontre que l’automobile fait toujours rêver les Marocains: 17% des sondés déclarent envisager un achat automobile dans les 12 prochains mois. Notons que pour 75% d’entre eux, il s’agit d’acheter une voiture neuve. Pour la moitié des sondés, les marques les plus convoitées sont Dacia, Peugeot, Volkswagen et Renault. Le reste est encore indécis quant à la marque à acheter. D’un autre côté, il convient de prendre en compte le fait que plus de 80% de ces intentions déclarées sont des renouvellements. Aussi, moins de 15% des Marocains ont entendu parler du projet de la prime à la casse, alors que la moitié connaît le projet de démantèlement des barrières douanières. Cependant, les sondés connaissent mal ce projet, puisqu’une partie pense qu’il englobe également les voitures d’occasion.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *