Eqdom : Une valeur à suivre

Malgré les anticipations mitigées des analystes concernant les résultats pour l’exercice 2001 de la société de crédit à la consommation Eqdom, son titre a signé en bourse, depuis le début de l’année, une hausse significative de 37,29 %. La performance du titre de la financière, la porte de ce fait, en tête des performances des sociétés de crédit cotées à la place casablancaise.
Avec des fondamentaux boursiers intéressants, la cause de cette performance est attribuée principalement à « l’intérêt spéculatif » dont elle a fait l’objet, lié à l’opération stratégique de cession par le groupe ONA au groupe français Société Générale de la totalité de sa quote-part dans la financière, via sa filiale SNI et AXA Assurances Maroc.
Déjà la rumeur qui a sévi, au courant du dernier trimestre 2001, avait permis à la valeur de l’action de franchir le cap des 500 DH pour redescendre en dessous dès le relâchement des négociations entre les deux groupes en début de l’année 2002. La reprise des négociations en mois de février a ravivé de nouveau l’intérêt de la communauté boursière qui a porté, par ses agitations spéculatives, la valeur du titre au-dessus de la barre des 600 DH. L’action continue toujours sur son trend haussier en enregistrant, vendredi dernier, une évolution de 2,97 % à 659 DH.
L’acquisition par la Société Générale, jusque-là absente du tour de table de la financière, des 44,47 % de son capital, fait que plusieurs analystes s’attendent à une éventuelle opération de ramassage dans les jours qui viennent. En effet, le management du groupe français a affiché clairement son intention de la prise de contrôle totale de la société de crédit. Selon nos contacts, l’opération de ramassage a déjà commencé, il y a deux semaines, et a porté jusqu’à aujourd’hui sur près de 7 % du capital de la financière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *