Et de 8 pour le Salon international des dattes : Il se poursuivra jusqu’au 28 octobre 2017 à Erfoud

Et de 8 pour le Salon international des dattes : Il se poursuivra jusqu’au 28 octobre 2017 à Erfoud

La phoeniciculture à l’honneur dans la province d’Errachidia. Erfoud abrite à partir de ce jeudi le Salon international des dattes «Sidattes». L’événement qui gagne en maturité célèbre cette année sa 8ème édition, durant laquelle sera examiné le rôle de la valorisation des dattes en tant que plus-value pour l’économie des oasis. 

Une orientation qui traduit le rôle majeur du secteur phoenicicole, qui garantit la moitié du revenu agricole de deux millions de Marocains. La filière représente en effet plus de 12.000 emplois .

Plus de 75.000 visiteurs sont attendus à cette manifestation qui ne cesse de confirmer son attractivité aussi bien auprès des professionnels que du grand public.

De même, 250 exposants seront présents représentant ainsi une quinzaine de pays. Sur 40.000 m², dont 10.000 m² de stands, le Sidattes s’articule autour de huit pôles représentant chacun une facette du secteur.

Les quatre régions productrices, que sont le Drâa-Tafilalet, l’Oriental, Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun, seront ainsi présentes aux côtés de pôles dédiés à l’agrofourniture, au machinisme agricole ou encore à la culture et aux traditions des habitants des oasis.

Le programme mettra également en avant un grand nombre d’activités pédagogiques et ludiques, qui incluent des animations folkloriques, un carnaval, des soirées musicales, des circuits touristiques, des ateliers de dégustation, des concours variés et une cérémonie de remise de prix. Véritable plate-forme de rencontre, d’échange et de commerce, le Sidattes a gagné en notoriété.

Il rassemble depuis 2010 l’ensemble des opérateurs. Il contribue à la valorisation de la filière ainsi qu’au développement de l’écosystème oasien.

Le salon est également une occasion pour mettre le terroir à l’honneur. Le terroir de Ouarzazate est choisi pour cette 8ème édition et ce compte tenu de sa diversité culturelle et environnementale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *