Et la baisse continue…

Le rouge domine toujours à la Bourse de Casablanca. Pour la cinquième semaine d’affilée, les deux baromètres du marché ont accusé des replis importants, s’enlisant encore plus dans le rouge. Le MASI, indice représentatif de toutes les valeurs de la place, a clôturé la semaine en baisse de 2,37% à un niveau de 3419,24 points. Les pertes accumulées depuis le début de l’année s’aggravent, atteignant les –10,19%.
Parallèlement, le MADEX, baromètre des valeurs traitant en continu, a enregistré un bémol plus accentué en s’inscrivant en forte baisse de 2,98% à 2509,53 points. Sa contre-performance annuelle est ramenée ainsi en dessous de la barre des –15% à –15,31%.
La capitalisation boursière, quant à elle, est toujours en dessous de la lisière des 100 milliards à 92 milliards de DH. En termes de variations hebdomadaires, la plupart des titres traités sur le marché ont accusé des bémols importants. Les hausses ont été de moindre amplitude. Sur l’ensemble des valeurs, huit seulement se sont affichées au vert. Parmi elles, OULMES a gagné 4% sur la semaine à 1300 DH. Au sein du MADEX, sept valeurs ont signé des baisses importantes et deux titres seulement qui se sont légèrement redressés. Parmi les grandes victimes, ce sont MANAGEM et ONA qui ont affiché les plus fortes contre-performances de la semaine, cédant – 8,26% et –6,28% de leurs niveaux respectivement, à 400 et 821 DH. Le titre ONA, première capitalisation de la place, évoluant toujours dans la zone rouge, perd ainsi près de 20,8% par rapport à sa valeur du début de l’année.
Côté variations positives des valeurs traitant en continu, BCM a tiré son épingle du jeu en clôturant la semaine en légère hausse. Le cours de l’action s’est accru de 1,54% à 660 DH, ramenant sa contre-performance annuelle à près de 14,8%.
En termes de volume transactionnel, les échanges ont totalisé 221 millions de DH. Comme à l’accoutumée, l’essentiel de ce volume d’affaires a transité par le Marché Central à hauteur de 75%. Les valeurs phares de ce compartiment sont ONA, BMCE et EQDOM qui se sont accaparées respectivement 22,7%, 11,6% et 7,6% du volume global. Les autres principales transactions ont été effectuées sur les valeurs SNI (11,7 millions de DH), LAFARGE CIMENTS (5,9 millions de DH) et CRÉDIT DU MAROC (3,4 millions de DH). Le marché de Blocs a été animé essentiellement par les transactions effectuées sur LAFARGE CIMENTS (16,6 millions de DH) et CRÉDIT DU MAROC (13,9 millions de DH).
Notons enfin qu’en ce 13 mai 2002, le marché traite avec un PER de 10,9% et un rendement moyen de 4,5%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *